Ouvrir le menu principal

Philippe Mauduit

coureur cycliste et directeur sportif français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Mauduit.
Philippe Mauduit
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
ToursVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Groupama-FDJ (directeur sportif)
Équipes amateurs
VC La Riche
Antony Berny Cyclisme
1992-1993Vélo Club du Roubaix
1994Cycle Poitevin
1995-1997Vendée U
1998Besson Chaussures-Aulnat 63
Équipes professionnelles
Équipes dirigées

Philippe Mauduit, né le à Tours, est un coureur cycliste et directeur sportif français. Coureur professionnel en 1999, il est devenu ensuite directeur sportif. Il occupe cette fonction au sein de l'équipe Groupama-FDJ à partir de 2019.

Sommaire

BiographieModifier

Philippe Mauduit naît le 10 février 1968 à Tours. Il grandit dans une famille de cyclistes, son père, un grand-père et un oncle étant coureurs. Il ne commence cependant ce sport qu'à l'âge de dix-huit ans, après avoir pratiqué l'athlétisme. Il fait ses débuts au VC La Riche. Après deux saisons, il est engagé par Antony Berny Cyclisme. Durant cette période, il est professeur de carrosserie automobile dans un lycée technique de Neuilly-sur-Marne. Il court ensuite deux ans au Vélo Club du Roubaix (1992-1993)[1], puis au Cycle Poitevin (1994), chez Vendée U (1995-1997), puis Besson Chaussures-Aulnat 63, en DN1, en 1998. Une équipe professionnelle est lancée sur la base du club d'Aulnat, avec le soutien d'un sponsor japonais, sous le nom Besson Chaussure-Nippon Hodo. Philippe Mauduit passe ainsi professionnel en 1999. Sa carrière de coureur s'arrête à l'issue de cette saison[2],[3].

En 2000, il est contacté par la société Nippon Hodo, d'abord pour encadrer de jeunes coureurs au Japon puis pour créer une structure accueillant ces cyclistes japonais à Poitiers, afin qu'ils puissent courir en France. Un club est ainsi créé, dirigé par Philippe Mauduit qui héberge chez lui les coureurs japonais[4],[2],[3]. Contacté par Lucien Bailly, ancien directeur technique nationale de la Fédération française de cyclisme et directeur du Centre mondial du cyclisme (CMC), il commence à travailler en Chine, en tant qu'entraîneur pour l'endurance, entre 2000 et 2004. Un contrat menant aux Jeux olympiques de 2008 lui est proposé, mais les négociations achoppent sur sa rémunération. Ayant dû quitter la Chine en 2003 à cause d'une épidémie de grippe aviaire, il effectue une mission de cinq mois aux Bermudes pour le Centre mondial du cyclisme, afin d'y développer le cyclisme[2],[3].

De retour en France, il devient directeur sportif dans un club qu'il a déjà connu, Vendée U. Il évolue ensuite dans l'équipe professionnelle dont ce club est la réserve, Bouygues Telecom à partir de 2006[5]. En 2010, il est recruté par l'équipe Cervélo, qui disparaît cependant en fin d'année. Il rejoint alors l'équipe danoise Saxo Bank, dirigée par Bjarne Riis. Il l'encadre notamment lors du Tour d'Espagne 2014, gagné par l'un de ses coureurs, Alberto Contador[6]. Il quitte cette équipe fin 2014, estimant ne pas avoir « la même conception de l'humain » que le nouveau propriétaire Oleg Tinkoff. Il s'engage en 2015 avec l'équipe italienne Lampre[2],[3].

Au mois de novembre 2016, il s'engage avec la nouvelle formation Bahrain-Merida[7].

Il s'engage fin 2017 pour 2 ans avec Équipe cycliste UAE Emirates, mais démissionne en avril 2018, démission acceptée en novembre 2018. Aussitôt, il s'engage pour 2 ans avec l'équipe Équipe cycliste Groupama-FDJ [8]

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Audrey Ferrari, Vélo-Club de Roubaix, , p. 98-100
  2. a b c et d « Le vélo de Philippe Mauduit », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 25 juillet 2017)
  3. a b c et d Jean-Luc Gatellier, « Philippe Mauduit : « J'essaie de croquer la vie » », L'Équipe,‎
  4. Gilles Le Roc'h, « Cyclisme: Philippe Mauduit, globe-trotter atypique », sur reuters.com, (consulté le 25 juillet 2017)
  5. « Fiche de Philippe Mauduit », sur http://www.memoire-du-cyclisme.eu/
  6. « Philippe Mauduit : " Sur le Tour tu ne penses qu'au vélo " », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 25 juillet 2017)
  7. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 11 novembre 2016)
  8. Rédaction, « Philippe Mauduit nouveau directeur sportif de Groupama-FDJ », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2018)

Liens externesModifier