Philippe Beaussant

musicologue et nouvelliste français

Philippe Beaussant, né le à Caudéran[1] et mort le à Paris[2],[3],[4], est un musicologue et nouvelliste français.

Philippe Beaussant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Défense de la langue française
-
Fauteuil 36 de l'Académie française
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Philippe Jacques Henri BeaussantVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Marie-Cécile Villedieu de Torcy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
Membre de
Distinctions

Expert en musique baroque française, sujet sur lequel il a publié plusieurs ouvrages, il est également le fondateur,avec Vincent Berthier de Lioncourt, du Centre de musique baroque de Versailles. Il était membre de l'Académie française.

BiographieModifier

Philippe Beaussant est le fils de Charles Beaussant (1905-1992), dit Carlo, et de Françoise Fortin. Le baron de l'Empire Louis Guichard (1772-1837) fut un de ses ancêtres[5].

Lauréat Zellidja en 1949, il est producteur à partir de 1974 à Radio France, qui a diffusé ses chroniques très documentées et pédagogiques sur la musique baroque, qui ont aussi pu, parfois, susciter des réactions polémiques dans la presse[6].

Sa biographie de Jean-Baptiste Lully, Lully ou Le musicien du soleil, publiée en 1992 chez Gallimard[3], est à l'origine du film Le roi danse (2000).

Il préside jusqu'à sa mort Défense de la langue française.

Il est inhumé au cimetière Saint-Louis de Versailles[7] le .

Vie privéeModifier

Marié à la psychanalyste Marie-Cécile Villedieu de Torcy, il a deux fils, Pierre-Hugues et Antoine, et une fille, Anne-Véronique (épouse Delpech de Saint-Guilhem).

Honneurs et distinctionsModifier

ŒuvresModifier

RomansModifier

Autres publicationsModifier

Sources et référencesModifier

  1. Quartier de Bordeaux depuis 1965.
  2. « Mort de l'académicien Philippe Beaussant », sur lefigaro.fr, 8 mai 2016.
  3. a b c et d ,Yves Bron, « Hommage à Philippe Beaussant », La 1re « Magma »,‎ (résumé, écouter en ligne)

    « L'académicien Philippe Beaussant, spécialiste de la musique baroque, est décédé à l'âge de 86 ans. David Meichtry rend hommage à ce grand musicologue, auteur de plus d'une trentaine d'ouvrages, dont la biographie de Jean-Baptiste Lully Lully ou Le musicien du soleil, parue chez Gallimard en 1992, qui lui a valu le Prix de la critique dramatique et musicale et le Prix d'histoire de l'Académie française. »

  4. Article du Monde du .
  5. Le Livre vert des Beaussant, étude généalogique du général François Beaussant.
  6. Benoit Duteurtre : « Ras le bol de la dictature des intégristes du baroque » in Marianne décembre 2000.
  7. « Versailles (78) : cimetière Saint-Louis », sur Cimetières de France et d'ailleurs (consulté le 4 novembre 2016).
  8. a b c d et e « Mort de l'académicien Philippe Beaussant, spécialiste de la musique barroque », sur Le Parisien, (consulté le 21 juin 2016).
  9. Lauréats du Goncourt de la Biographie Edmonde Charles-Roux sur academie-goncourt.fr.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Philippe-Edgar Detry, Essaimage d'une famille namuroise, Bruxelles, 1985

Liens externesModifier