Philippe-Charles d'Orléans

duc de Valois, né le 16 juillet 1664, mort le 8 décembre 1666
Philippe Charles d'Orléans
Description de cette image, également commentée ci-après
Philippe-Charles et sa sœur Anne-Marie d'Orléans futur duchesse de Savoie, par Jean Nocret, portrait posthume,1670 (détail)

Titre

Duc Valois

16 juillet 16648 décembre 1666

Prédécesseur Philippe, duc d'Orléans
Successeur Alexandre-Louis d'Orléans
Biographie
Titulature Petit-fils de France
Prince d'Orléans
Duc de Valois
Dynastie Maison d'Orléans
Nom de naissance Philippe Charles d'Orléans
Naissance
Fontainebleau (France)
Décès (à 2 ans)
Paris (France)
Sépulture Nécropole de Saint-Denis
Père Philippe d'Orléans
Mère Henriette d'Angleterre
Résidence Palais-Royal à Paris
Religion Catholicisme

Philippe Charles d'Orléans, Duc de Valois, Petit-fils de France, né le à Fontainebleau et mort le à Paris, neveu de Louis XIV, est un prince français, fils de «Monsieur», Philippe d'Orléans, frère unique du roi, et de «Madame», Henriette d'Angleterre.

BiographieModifier

Philippe-Charles d'Orléans naît au Château de Fontainebleau le [1]. Titré «Duc de Valois» à sa naissance par son père, il est le fils de Philippe d'Orléans, frère unique du roi, et de son épouse Henriette d'Angleterre. L'enfant est ondoyé dans le chambre de Madame, en présence du roi Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse, par Messire Antoine Durand, curé de la paroisse Saint-Louis de Fontainebleau, assisté de Messire Chesnay, prêtre, lui servant de clerc.

Le [2], Philippe-Charles est baptisé en la chapelle du Palais-Royal à Paris par Daniel de Cosnac, premier Aumônier de Monsieur. Il a pour parrain le roi Charles II d'Angleterre, son oncle maternel dont il tient son deuxième prénom, et pour marraine la reine Marie-Thérèse de Habsbourg, sa tante, épouse de Louis XIV. Le parrain et la marraine absents sont représentés par Henri-Jules de Bourbon-Condé, prince du Sang de France et duc d'Enghien, et par la «Grande Mademoiselle» Anne-Marie-Louise d'Orléans. L'absence de la reine, pourtant demeurant à Paris, s'explique sans doute par l'urgence du baptême. L'enfant se meurt.

Deux jours plus tard, le [3], le jour de la Fête de l'Immaculée Conception, Philippe-Charles d'Orléans meurt à huit heures du soir au Palais-Royal à Paris, âgé de deux ans et demi. Le lendemain, , son cœur est déposé en la chapelle Sainte-Anne de l'église Notre-Dame du Val-de-Grâce et ses entrailles sont portées en la chapelle d'Orléans de l'église du Couvent des Célestins de Paris, puis le jour suivant, , le petit enfant est inhumé en la Nécropole royale de l'Abbaye de Saint-Denis.

AscendanceModifier

RéférencesModifier

  1. Registre paroissial des baptêmes (1664) de l'Église Saint-Louis de Fontainebleau (1664), Archives départementales de Seine-et-Marne.
  2. Philippe de Montjouvent, Éphéméride de la Maison de France, Charenton, Éditions du Chaney, 1999, p. 212.
  3. Philippe de Montjouvent, Éphéméride de la Maison de France, Charenton, Éditions du Chaney, 1999, p. 336.

Articles connexesModifier