Frédéric II (roi de Danemark)

Roi de Danemark et de Norvège
(Redirigé depuis Frédéric II de Danemark)

Frédéric II
Frederik 2 af Danmark
Frederik II av Danmark og Norge
Illustration.
Titre
Roi de Danemark et de Norvège

(29 ans, 3 mois et 3 jours)
Prédécesseur Christian III
Successeur Christian IV
Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp

(1 an, 6 mois et 3 jours)
Prédécesseur Adolphe de Holstein-Gottorp
Successeur Philippe de Holstein-Gottorp
Prince héritier de Danemark et de Norvège

(24 ans et 6 mois)
Prédécesseur Christian
Successeur Magnus
Biographie
Dynastie Maison d'Oldenbourg
Nom de naissance Frederik af Oldenborgske
Date de naissance
Lieu de naissance Haderslev
Drapeau de Danemark-Norvège Danemark-Norvège
Date de décès (à 53 ans)
Lieu de décès Antvorskov
Drapeau de Danemark-Norvège Danemark-Norvège
Sépulture Cathédrale de Roskilde
Père Christian III
Mère Dorothée de Saxe-Lauenbourg
Conjoint Sophie de Mecklembourg-Güstrow
Enfants Élisabeth
Anne Red crown.png
Christian IV Red crown.png
Ulrich
Augusta
Hedwige
Jean
Religion Luthéranisme danois

Frédéric II (roi de Danemark)
Monarques de Danemark-Norvège

Frédéric II de Danemark et de Norvège (en danois : Frederik 2 af Danmark og Norge, en norvégien : Frederik II av Danmark og Norge), né le à Hadersleben et mort le à Antvorskov (royaume de Danemark et de Norvège), fut roi de Danemark et de Norvège de 1559 à sa mort.

FamilleModifier

Il est le fils de Christian III et de Dorothée de Saxe-Lauenbourg (1511 – 1571).

Mariage et descendanceModifier

Le 20 juillet 1572, Frédéric II de Danemark épousa Sophie de Mecklembourg-Güstrow (1557 – 1631), fille du duc Ulrich de Mecklembourg-Güstrow et d'Élisabeth de Danemark.

De cette union naquirent :

BiographieModifier

Frédéric II de Danemark se présente tout d'abord comme le dirigeant typique de la Renaissance du Danemark. Contrairement à son père, tout jeune homme il est fortement influencé par les idéaux militaires, et se lie d'amitié avec des princes militaires allemands. Peu de temps après son accession au trône, à l'été 1559, il remporte sa première victoire, faisant la conquête de la république paysanne « Bauernrepublik » indépendante de Dithmarse située dans la partie occidentale du duché de Holstein (région aujourd'hui en Allemagne).

Le conflit dominant de son règne fut la guerre de Sept ans scandinave (1563 – 1570), au cours de laquelle il tenta en vain de conquérir la Suède gouvernée par le roi fou Éric XIV (1563). Cette guerre d'usure devint extrêmement coûteuse, les territoires de Scanie furent ravagés par les Suédois et la Norvège fut presque perdue. Au cours de cette guerre, Frédéric II de Danemark conduit personnellement son armée sur le champ de bataille, mais sans grand résultat. Ce conflit armé endommagea ses relations avec ses conseillers. Toutefois des troubles internes à la Suède et la prise en charge de l'administration danoise par le ministre des Finances Peder Oxe (en) stabilisa la situation. La guerre se termina par un statu quo qui permit au Danemark d'obtenir la paix en sauvant la face, et Frédéric II signa le traité de Stettin (1570), qui n'apporta que peu d'avantages au Danemark mais démontra les limites de la puissance militaire danoise.

Après la guerre, Frédéric II maintint la paix sans renoncer à sa tentative de chercher à étendre son prestige en tant que puissance navale. Il créa une marine qui met fin à l'hégémonie de la Hanse dans la Baltique et y établit la domination du Danemark. Sa politique étrangère fut marquée par un appui des puissances étrangères protestantes. Élisabeth Ire d'Angleterre étant célibataire, Frédéric II de Danemark la courtisa, une initiative qui fit de lui un chevalier de la Jarretière (1578). Mais dans le même temps il respecta une stricte neutralité. Les conseillers d'expériences tels que Peder Oxe, Niels Kaas, Arilds Huifeldt et Christophe Valkendorff prirent soin de l'administration interne.

Frédéric II de Danemark fut décrit comme un roi chaleureux, vainement courageux et ambitieux. Il fut un passionné de chasse, de vin et de fêtes. À sa mort, d'après l'opinion publique, il but lui-même à la mort.

Entre 1574 et 1585, Frédéric II reconstruisit le château de Kronborg, à Elseneur, qui sert de cadre à la pièce de Shakespeare Hamlet. En 1587, il fonda la ville de Fredrikstad en Norvège, Ce fut une période de prospérité et de croissance pour l'Histoire danoise. Frédéric II fut également un soutien pour le célèbre astronome Tycho Brahe, et fonda l'école secondaire supérieure Frédéric II à Fredrikstad.

Mort et inhumationModifier

 
Tombeau de Frédéric II de Danemark dans la cathédrale de Roskilde.

Frédéric II de Danemark décéda le 4 avril 1588 à Antvorskov, il fut inhumé en la cathédrale de Roskilde.

AscendanceModifier


Articles connexesModifier

Liens externesModifier