Matthew Stewart (4e comte de Lennox)

Matthew Stewart (Mathieu Stuart), 4e comte de Lennox, né le au château de Dumbarton et mort le au château de Stirling, est le chef de la noblesse catholique d'Écosse au milieu du XVIe siècle.

Matthew Stewart
Image dans Infobox.
Fonction
Régent
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Stewart de Darnley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
John Stewart, 3e comte de Lennox (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Elizabeth Stewart (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Robert Stewart (en)
John Stuart, 5th Seigneur d'Aubigny (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Autres informations
Religion
Arms of Matthew Stewart, 4th Earl of Lennox.svg
blason

BiographieModifier

Il est le fils de John Stewart († assassiné en 1526), 3e comte de Lennox, et d'Élisabeth Stewart d'Atholl, fille de John. Son quadrisaïeul était John Stuart de Derneley/de Darnley d'Aubigny (et La Verrerie) (1365-1429), issu lui-même d'Alexandre Stuart.

Il épouse, en 1544, Margaret Douglas (1515-1577), fille d'Archibald Douglas, 6e comte d'Angus, et de Marguerite d'Angleterre (Margaret Tudor ; 1489-1541 ; fille du roi Henri VII d'Angleterre et d'Élisabeth d'York, sœur du roi Henri VIII, veuve en 1513 de Jacques IV d'Écosse — d'où Jacques V, père de la reine Marie Stuart ci-dessous — remariée à Archibald Douglas dès 1514).

De cette union sont issus deux enfants :

Chargé, avec Thomas Wharton, de commander un corps expéditionnaire de 5 000 hommes pour une manœuvre de diversion contre le comte d'Arran le , il s'empare de Castlemilk dans l'Annandale et, au terme d'âpres combats pour la prise de l’église fortifiée, incendie Annan[2].

Après l'abdication de sa belle-fille, le , Matthew Stewart exerce jusqu'à sa mort en 1571, les fonctions de régent du royaume d'Écosse, au nom de son petit-fils le roi Jacques VI, âgé d'un an lors de son accession au trône. Il est tué lors du raid mené contre le château de Stirling par les partisans de la reine déchue Marie Stuart.

Notes et référencesModifier

  1. La numérotation des comtes de Lennox suit un ordre qui peut sembler curieux aux yeux non avertis : il y a eu successivement cinq lignées de comtes de Lennox, créées en 1154, 1488, 1571, 1578 et 1580, l'unique comte de la cinquième lignée devenant à son tour, l'année suivante, base de la lignée des ducs de Lennox, définitivement éteinte en 1672.
  2. D'après Patrick Fraser Tytler, History of Scotland, vol. 3, , p. 63 ; et Calendar State Papers Scotland, vol. 1, , p. 19 note 42.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Marcus Merriman, « Stewart, Matthew, thirteenth or fourth earl of Lennox (1516–1571) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004 ; édition en ligne, . (en) Lire en ligne.