Petit Chelem (tennis)

compétition sportive
(Redirigé depuis Petit Chelem de tennis)

En tennis, le Petit Chelem consiste pour une joueuse ou un joueur à remporter, la même année, trois des quatre tournois du Grand Chelem, consécutivement ou non, parmi lesquels figurent l'Open d'Australie, les Internationaux de France, le tournoi de Wimbledon ainsi que l'US Open de tennis[1].

Le Petit Chelem est l'exploit le plus important dans ce sport après le Grand Chelem[2],[3], lequel consiste à remporter ces quatre titres au cours de la même saison, ainsi que le « Grand Chelem doré » : victoire dans les quatre majeurs et les Jeux olympiques.

Cette performance a été réalisée quatorze fois en simple messieurs et dix-huit fois en simple dames. L'Américaine Helen Wills fut la première athlète, tous sexes confondus, à conquérir trois majeurs dans la même saison, en 1928, une performance qu'elle réédite d'ailleurs l'année suivante. Chez les messieurs, ce fut Jack Crawford qui accomplit le premier ce triplé en 1933[4], après avoir échoué à réaliser le premier Grand Chelem de l'histoire au terme de sa finale aux Internationaux des Etats-Unis, concédée à Fred Perry.

En simple messieurs, le Suisse Roger Federer et le Serbe Novak Djokovic détiennent le record de trois Petits Chelems, réalisés en 2004, 2006 et 2007 pour Federer et Djokovic en 2011, 2015 et 2021. Federer a cependant réussi à en gagner 2 d'affilée : en 2006 et en 2007. En simple dames, l'Australienne Margaret Smith Court a accompli cette performance à quatre reprises, en 1962, 1965, 1969 et 1973, à égalité avec Steffi Graf (1989, 1993, 1995 et 1996), si l'on ne prend pas en compte leurs Grand Chelems calendaires, réalisés respectivement en 1970 et 1988.

De par son histoire et sa terminologie péjorative, le Petit Chelem a pu être considéré comme un Grand Chelem manqué, en dépit du fait qu'Helen Wills ait achevé cet exploit deux fois en n'ayant toutefois jamais participé aux Championnats d'Australasie, ancienne appellation de l'Open d'Australie. Les termes de Small Slam ou Little Slam, empruntés au bridge à l'instar du Grand Slam[5], furent ainsi employés pour qualifier les performances de joueurs ayant échoué aux portes de l'exploit suprême que représente le Grand Chelem de tennis, tels Jack Crawford en 1933 ou Lew Hoad en 1956[6], mais au vu de la difficulté à conquérir les quatre majeurs dans la même année, cette performance finit par la suite par gagner en prestige et devenir un accomplissement rare et convoité dans le tennis moderne[7],[8].

Liste des Petits ChelemsModifier

 
Jack Crawford et Fred Perry en 1934, les deux premiers joueurs à avoir réalisé le Petit Chelem de tennis.

Depuis les débuts de l'ère Open, deux joueurs, Pete Sampras et Novak Djokovic, ont réalisé la performance moins prestigieuse d'un Petit Chelem sur deux ans en 1993-1994 pour le premier cité et en 2018/2019 pour le second.

Le Suédois Mats Wilander est le premier athlète à avoir accompli le Petit Chelem sur trois surfaces différentes, en 1988, s'imposant sur Rebound Ace en Australie, sur la terre battue de Roland-Garros et sur dur Decoturf à l'US Open. Chez les dames, l'Allemande Steffi Graf remporte trois majeurs respectivement sur dur australien, gazon et dur américain en 1989. En 2010, l'Espagnol Rafael Nadal devient le premier tennisman à signer cette performance sur trois types de surfaces, la terre battue, le gazon et le dur, si l'on considère le dur australien et le dur américain comme des revêtements synthétiques relativement comparables, ce qui peut toutefois porter à controverse au vu des différences objectives de ces surfaces de jeu, notamment en matière de vitesse et de hauteur de rebond [9].

Chez les dames, Helen Wills effectue ce triplé deux années successives, en 1928 et 1929, suivie de Martina Navrátilová en 1983 et 1984, de Monica Seles en 1991 et 1992, et enfin de Graf en 1993 et 1994. Roger Federer est quant à lui le seul joueur à aboutir deux Petits Chelems à la suite, en 2006 et 2007 [10].

Réalisé à dix-neuf reprises en double messieurs, à trente-six reprises en double dames, et quinze fois en double mixte, le Petit Chelem est un exploit infiniment plus rare chez les juniors, avec seulement cinq réussites en simple tous sexes confondus. Le Français Gaël Monfils est le dernier joueur en date à l'avoir concrétisé, lors de la saison 2004.

Simple messieursModifier

# Année Athlète Ere Précisions
1 1933   Jack Crawford Amateurs Victoire en Australie, Roland-Garros et Wimbledon. Finale à l'US Open.
2 1934   Fred Perry Amateurs Victoire en Australie, Wimbledon et aux Etats-Unis. Quart de finale à Roland-Garros.
3 1955   Tony Trabert Amateurs Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et aux Etats-Unis. Demi-finale en Australie.
4 1956   Lew Hoad Amateurs Victoire en Australie, Roland-Garros et Wimbledon. Finale à l'US Open.
5 1962   Ashley Cooper Amateurs Victoire en Australie, Wimbledon et aux Etats-Unis. Demi-finale à Roland-Garros.
6 1964   Roy Emerson Amateurs Victoire en Australie, Wimledon et aux Etats-Unis. Quart de finale à Roland-Garros.
7 1974   Jimmy Connors Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Non-participation à Roland-Garros.
8 1988   Mats Wilander Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Roland-Garros et US Open. Quart de finale à Wimbledon.
9 2004   Roger Federer Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Troisième tour à Roland-Garros.
10 2006   Roger Federer Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Finale à Roland-Garros.
11 2007   Roger Federer Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Finale à Roland-Garros.
12 2010   Rafael Nadal Professionnels Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Quart de finale à l'Open d'Australie.
13 2011   Novak Djokovic Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Demi-finale à Roland-Garros.
14 2015   Novak Djokovic Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Finale à Roland-Garros.
15 2021   Novak Djokovic Professionnels Victoire à l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon. Finale à l'US Open.

Simple damesModifier

# Année Athlète Ere Précisions
1 1928   Helen Wills Amatrices Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et aux Etats-Unis. Non-participation aux championnats d'Australasie.
2 1929   Helen Wills Amatrices Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et aux Etats-Unis. Non-participation aux championnats d'Australasie.
3 1962   Margaret Smith Court Amatrices Victoire en Australie, Roland-Garros et aux Etats-Unis. Second tour à Wimbledon.
4 1965   Margaret Smith Court Amatrices Victoire en Australie, Wimbledon et aux Etats-Unis. Finale à Roland-Garros.
5 1969   Margaret Smith Court Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Roland-Garros et US Open. Demi-finale à Wimbledon.
6 1972   Billie Jean King Professionnelles Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Non-participation à l'Open d'Australie.
7 1973   Margaret Smith Court Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Roland-Garros et US Open. Demi-finale à Wimbledon.
8 1983    Martina Navrátilová Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Huitième de finale à Roland-Garros.
9 1984    Martina Navrátilová Professionnelles Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Demi-finale à l'Open d'Australie.
10 1989   Steffi Graf Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Finale à Roland-Garros.
11 1991    Monica Seles Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Roland-Garros et US Open. Non-participation à Wimbledon.
12 1992    Monica Seles Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Roland-Garros et US Open. Finale à Wimbledon.
13 1993   Steffi Graf Professionnelles Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Finale à l'Open d'Australie.
14 1995   Steffi Graf Professionnelles Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Non-participation à l'Open d'Australie.
15 1996   Steffi Graf Professionnelles Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Non-participation à l'Open d'Australie.
16 1997   Martina Hingis Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Wimbledon et US Open. Finale à Roland-Garros.
17 2002   Serena Williams Professionnelles Victoire à Roland-Garros, Wimbledon et US Open. Non-participation à l'Open d'Australie.
18 2015   Serena Williams Professionnelles Victoire à l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon. Demi-finale à l'US Open.

Double messieursModifier

Double damesModifier

Double mixteModifier

Liste des Petits chelems juniorsModifier

À côté du nom du joueur/de la joueuse et de l'année, le nom du tournoi qu'il a manqué pour réaliser le Grand Chelem.

Simple garçons :

Simple filles :

Double garçons :

Double filles :

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) Ben Zimmer, « How ‘Grand Slams’ Conquered the Sports World », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le )
  2. « 20e titre en Majeur, Petit Chelem, place de numéro un mondial : les nouveaux défis de Roger Federer - US Open - Tennis », sur Sport24, (consulté le )
  3. « Djokovic réussit le «petit chelem» à l'US Open », sur Le Devoir (consulté le )
  4. « 1933 : Jack Crawford frôle l'exploit », sur histoiredutennis.com
  5. (en-US) Phillip Alder, « A Small Slam Is a Good Bet With Just 25 Points This Time », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  6. (en) « The day when…Lew Hoad missed out on winning the Grand Slam against his best friend | We Are Tennis », sur We Are Tennis (consulté le )
  7. « Un petit chelem de géant pour Djokovic », sur Libération (consulté le )
  8. « Le Petit Chelem ? "Ce serait une blague", dit Federer », sur Eurosport, (consulté le )
  9. « Les particularités des différentes surfaces », sur L'Équipe (consulté le )
  10. « Tennis : Roger Federer en route pour un quatrième petit chelem - Radio », sur Play RTS (consulté le )
  11. Pas d'Open d'Australie en 1986
  12. La finale des Internationaux d'Australie n'ayant pas été disputée en 1965, le Grand Chelem n'est traditionnellement pas accordé à Margaret Smith.

Articles connexesModifier