Peter Pieters

ancien coureur cycliste professionnel et entraîneur néerlandais

Peter Pieters (né le à Zwanenburg) est un coureur cycliste et entraîneur néerlandais. Professionnel de 1984 à 1995, il a notamment remporté la classique Paris-Tours en 1988, année où il devient également champion des Pays-Bas. Il compte également de nombreux titres nationaux sur piste et une médaille de bronze de la course aux points aux mondiaux de 1991.

Peter Pieters
Image dans Infobox.
Peter Pieters en 2015
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
08.1984-1985Zor-Gemeaz
1986 Skala-Skil
1987 Transvemij-Van Schilt
1988TVM-Van Schilt
1989TVM-Yoko
1990TVM-Ragno
1991-1992 Tulip Computers
1993Jolly Componibili-Club 88
1994Koga Miyata
1995Big Boss
Principales victoires
Championnats
European champion jersey 2016.svg Champion d'Europe d'omnium (1995)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas sur route (1988)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas du contre-la-montre par équipes (1986, 1988 et 1991)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas de poursuite (1994, 1955 et 1996)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas de poursuite par équipes (1986)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas de course aux points (1985, 1995, 1996 et 1998)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas de l'américaine (1997)
MaillotHolanda.PNG Champion des Pays-Bas du kilomètre (1982, 1983 et 1984)
1 classique
Paris-Tours (1988)

Il est devenu ensuite entraîneur national dans différents pays, notamment des cyclistes sur piste belges entre 2010 et 2021.

BiographieModifier

Carrière sportiveModifier

Peter Pieters remporte son premier titre national en 1978 lors des championnats des Pays-Bas débutants (moins de 17 ans). Il remporte le tournoi de vitesse, la course aux points et le contre-la-montre par équipes et est le coureur le plus titré du championnat. Chez les juniors (moins de 19 ans), il poursuit cette série de succès et décroche le titre en vitesse dans cette catégorie en 1979 et 1980. Après de nombreux titres nationaux sur piste chez les amateurs, il devient professionnel en 1984 au sein de la formation Zor-Gemeaz. Il obtient des succès à la fois sur route et sur piste.

Il participe également à des courses de six jours. En 1992, il gagne à Bordeaux avec Pascal Lino et en 1993 à Brême avec Urs Freuler. Son plus grand résultat international sur piste est une troisième place sur la course aux points aux mondiaux de 1991 à Stuttgart.

Sur la route, Pieters devient champion des Pays-Bas en 1988 et remporte Paris-Tours la même année. Il prend part également à plusieurs reprises au Tour de France, mais sans succès notables. Il a remporté plusieurs victoires d'étapes et des victoires dans des courses sur route plus petites, telles que le Ronde van Midden-Zeeland. En 1998, il met un terme sa carrière de coureur en remportant le championnat néerlandais sur piste en devenant champion des Pays-Bas de la course aux points.

ReconversionModifier

 
Pieters (à droite) lors des championnats d'Europe sur piste 2016, où il soutient Ayrton De Pauw.

Peter Pieters est devenu entraîneur sur piste après sa carrière de coureur. Il est d'abord l'entraîneur national néerlandais du sprint. Il a occupé ce poste jusqu'en 2008, où il est remplacé par l'Allemand René Wolff. Il travaille ensuite deux saisons pour la Fédération polonaise de cyclisme en tant qu'entraîneur d'endurance, jusqu'à ce que l'association ne puisse plus le payer en raison de problèmes financiers.

En 2010, il est nommé entraîneur national sur piste pour la Fédération belge de cyclisme, succédant à Michel Vaarten[1]. Il reste en poste pendant 11 ans, jusqu'en fin d'année 2021, où il est remplacé par le Néo-Zélandais Tim Carswell, assisté de Kenny De Ketele[2]. Sous ses ordres, les pistards belges ont connu de nombreux succès. Les poursuiteurs belges masculins se sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Londres en 2012, alors que Jolien D'Hoore a remporté le bronze sur l'omnium aux Jeux olympiques de Rio 2016, Nicky Degrendele est devenue championne du monde du keirin en 2018, tandis que Kenny De Ketele et Gijs Van Hoecke (2012) chez les hommes et Lotte Kopecky et Jolien D'Hoore (2017) chez les femmes sont devenus champions du monde de l'américaine[3].

Vie privéeModifier

Peter Pieters est le frère de l'ancien cycliste sur piste Sjaak Pieters et le père d'Amy et Roy Pieters, qui sont également devenus cyclistes.

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats d'EuropeModifier

Six joursModifier

Championnats nationauxModifier

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

3 participations

  • 1985 : 140e
  • 1989 : hors délai (10e étape)
  • 1992 : éliminé (14e étape) (s'est laissé tracté par une voiture)

Tour d'ItalieModifier

3 participations

  • 1985 : abandon (15e étape)
  • 1987 : abandon (20e étape)
  • 1989 : disqualifié (14e étape)

Tour d'EspagneModifier

1 participation

  • 1991 : hors délais (12e étape)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier