Ouvrir le menu principal

Perle (S606)

navire de guerre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir perle (homonymie).

Perle (S606)
Image illustrative de l’article Perle (S606)
Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Classe Rubis
Histoire
A servi dans Ensign of France.svg Marine nationale
Quille posée
Lancement Admis au service actif le 7 juillet 1993
Statut En service
Équipage
Équipage 2 équipages (bleu et rouge) de 68 hommes
8 Officier
52 Officier marinier
8 Quartier-maître et Matelot
Caractéristiques techniques
Longueur 73,60 mètres
Maître-bau 7,60 mètres
Tirant d'eau 6,40 mètres
Tirant d'air 8 mètres et 18,40 mètres avec les aériens
Déplacement 2 670 tonnes en plongée / 2 385 tonnes en surface
Tonnage 2 670 tonnes en plongée / 2 385 tonnes en surface
Propulsion un réacteur à eau pressurisée K48, deux turbo-alternateurs, un moteur électrique de propulsion, une hélice ou pompe hélice - 9 500 ch (7 000 kW)
Caractéristiques militaires
Armement 4 tubes lance-torpilles de 533 mm qui peuvent lancer des torpilles F17 mod 2 de lutte anti-navires et anti-sous-marines ou des missiles SM39 à changement de milieu contre buts de surface.
Électronique 2 centrales de navigation inertielle SIGMA 40 XP
Carrière
Port d'attache Toulon
Indicatif S606

Le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Perle est l'un des six SNA de type Rubis de la marine nationale française. C'est le dernier exemplaire d'une série de six sous-marins construits par la DCN.

Il a été mis en chantier le 27 mars 1987, lancé le 22 septembre 1990 à Cherbourg, et admis au service actif le . Il est affecté à l'escadrille des sous-marins nucléaires d'attaque (ESNA) et est basé à Toulon.

Saint-Maurice, dans le Val-de-Marne, est la ville marraine du Perle depuis le .

Nathalie Guibert, journaliste au Monde et spécialiste des questions de défense, a pu embarquer un mois durant à bord du Perle. Elle décrit le quotidien des sous-mariniers dans son livre « Je n'étais pas la bienvenue », publié en octobre 2016 aux Éditions Paulsen.[1]

CaractéristiquesModifier

NavigationModifier

Le Perle est équipé de deux centrales de navigation inertielle SIGMA 40 XP créées par Sagem pour les sous-marins de type SNA[2]. Elles utilisent une technologie Gyrolaser (Ring Laser Gyro).

Notes et référencesModifier

  1. Guibert, Nathalie., Je n'étais pas la bienvenue (ISBN 9782916552880, OCLC 961183244, lire en ligne)
  2. « Sagem va moderniser les sous-marins nucléaires d’attaque », sur Zone Militaire (consulté le 29 novembre 2016)

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :