Ouvrir le menu principal
Paul Chambrillon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Activité

Paul Chambrillon, né le et mort le , est un critique dramatique, un chroniqueur gastronomique et une personnalité parisienne.

BiographieModifier

Paul Chambrillon a bien connu de nombreux comédiens, littérateurs et artistes, comme Arletty[1], Raimu[2], Michel Simon, Pierre Fresnay, Yvonne Printemps, Louis-Ferdinand Céline[3], Albert Paraz, Jacques Prévert, Éliane Bonabel, Pol Vandromme, Marcel Jouhandeau, Pierre Gripari, Jean Poiret, Alphonse Boudard[4]., Jean-Pierre Thiollet, Michel Marmin, Marc Laudelout[5]… Il fut le directeur de la rédaction de Théâtre Magazine, mensuel édité par Michel Pastor[6], l'un des collaborateurs de l'hebdomadaire Valeurs actuelles, alors dirigé par Raymond Bourgine[7], de L'Avant Scène Cinéma [8]… Outre ses nombreuses contributions à des revues durant plusieurs décennies, il a publié quelques ouvrages.

Mais le nom de Paul Chambrillon reste surtout attaché à Louis-Ferdinand Céline, dont il est considéré comme l'un des spécialistes par Marc Henri Cadier[9], et à son Anthologie Céline, un double CD qui est complété par un livret dont il est le coauteur avec Jean d'Ormesson et Albert Zbinden, et qui regroupe l'essentiel des enregistrements qu'il avait réalisés du vivant de l'auteur du Voyage au bout de la nuit. Un ensemble de documents sonores en grande partie uniques[10].

Paul Chambrillon est également l'auteur d'une émission radiophonique réalisée en 1963 pour la RTF sous le titre « Louis-Ferdinand Céline romancier expérimental », avec des textes de Céline lus par Marcel Bozzuffi, Alain Cuny et Jean-Pierre Lituac. Cette émission, conservée par l'Institut national de l'audiovisuel, a été rediffusée par France-Culture en 1998 et en 2010[11].

À l'occasion de la reparution en 2004 de Willy, Colette et moi de Sylvain Bonmariage, Jean-Pierre Thiollet rend, dans sa préface, un hommage particulier à Paul Chambrillon, cet « esprit indépendant et anticonformiste qui a laissé d'inestimables documents sonores sur Louis-Ferdinand Céline »[12].

La bibliothèque de Paul Chambrillon a fait l'objet d'une vente aux enchères à l'Hôtel Drouot le 24 juin 2014 [13].

ŒuvresModifier

  • Céline, romancier expérimental, 1963
  • Le verre et les arts du feu, Éditions France-Empire, 1963
  • Jorge Luis Borges : des témoins, correspondance, inédits, interférences, situations, essais, Borges et Borges, chronologie de l'ultraïsme, biographie, glossaire argentin, bibliographie, iconographie de Dominique de Roux, avec des contributions notamment de Michel Beaujour et Paul Chambrillon, L'Herne, 1964
  • Quinze chasses au trésor, en collaboration, Gauthier-Languereau, 1974
  • Derrière le rideau, avec Joseph Breitbach et Jean Cau, Éditions Emile-Paul, 1975

DiscographieModifier

  • Marcel Jouhandeau et ses personnages : portraits, propos et anecdotes dits par l'auteur, Marcel Jouhandeau, avec François Gardet et Paul Chambrillon, 33 tours, 1960
  • Louis-Ferdinand Céline parle… (livre audio sur CD), avec Eric Mazet, Marc Hanrez et Louis-Albert Zbinden, collection Écrivains du siècle, Perrin & Perrin, 1997
  • Anthologie officielle Céline, avec Céline, Michel Simon, Arletty, Pierre Brasseur, Albert Zbinden et Louis Pauwels. Livret avec des textes de Paul Chambrillon, Jean d'Ormesson et Albert Zbinden, production Groupe Frémeaux & Associés (Frémeaux Colombini SAS) sous la direction de Paul Chambrillon, en accord avec la Succession Céline et Me Gibaud, Gallimard, Musidisc, Succession Louis Pauwels et Jean d'Ormesson, 2 CD, 2000

Notes et référencesModifier

  1. http://louisferdinandceline.free.fr/indexthe/arletty/chambrillon.htm ; « Le cahier bleu de Boudard », Marie-Béatrice Baudet, Le Monde, 5 août 2016.
  2. Paul Chambrillon, « Raimu, mon ami... : Histoire d'un inédit », Cahiers Simenon, no 16 « Les feux de la rampe »,‎ , p. 161–168 (ISSN 0777-6640) ; « Le cahier bleu de Boudard », Marie-Béatrice Baudet, Le Monde, 5 août 2016.
  3. Louis-Ferdinand Céline, Lettres à Albert Paraz: 1947-1957, Gallimard, 1980
  4. « Le cahier bleu de Boudard », Marie-Béatrice Baudet, Le Monde, 5 août 2016
  5. M. Laudelout, Le Bulletin célinien, Numéros 216 à 226, 2001 : « Il m'arrive de dire que j'ai une double dette envers Céline. La découverte d'une œuvre grandiose, bien entendu, mais aussi le bonheur d'avoir rencontré, grâce à lui, des êtres d'exception comme Arletty, Pierre Monnier, Éliane Bonabel, Pierre Duverger, Pol Vandromme, et… le cher Paul Chambrillon pour lequel j'avais une affection toute particulière. »
  6. http://catalogue.bnf.fr/servlet/biblio?idNoeud=1&ID=34373462&SN1=0&SN2=0&host=catalogue
  7. Lara Hélou, Jean-Pierre Miquel, metteur en scène, Atelier national de Reproduction des Thèses, 2000
  8. Claude Beylie, André Bernard, Robert Le Vigan : désordre et génie, Pygmalion, 1996
  9. Marc Henri Cadier, En lisant Louis-Ferdinand Céline, et bien d’autres : réflexions, MHC, 2008
  10. « Louis Ferdinand Céline - Anthologie - 1894-1961 », sur le catalogue du site La Librairie Sonore
  11. « Céline, romancier expérimental », sur le site de l’hebdomadaire Le Petit Célinien, 9 mars 2010
  12. Sylvain Bonmariage, Willy, Colette et moi, préface de Jean-Pierre Thiollet, Anagramme éditions, 2004, p. 9-10, (ISBN 2-914571-60-7)
  13. http://www.bibliorare.com/catalogue/bibliotheque-celinienne-paul-chambrillon-manuscrits-autographes-musicaux-par-pierre-boulez-1945-1947-kapandji-morhange-mardi-24-juin-2014-14h-hotel-drouot-salle-9-paris/

Liens externesModifier