Paul-André Doyen

général français
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Doyen.
Paul-André Doyen
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit

Paul-André Doyen, né le 21 juin 1881 à Cabanac-et-Villagrains (Gironde), mort le 3 septembre 1974[1] à Veyrier-du-Lac (Haute-Savoie)[2], est un général de corps d'armée français de la Seconde Guerre mondiale. Il fut membre de la Commission allemande d'armistice[3]. Il commanda à la fin de la guerre, de mars à mai 1945, les troupes alliées sur le front des Alpes, dirigeant le détachement d'armée des Alpes lors de la Deuxième bataille des Alpes, détachement qui pénétra en Italie et fit la jonction avec la 5e armée américaine commandée par le général Clark[2].

Des rectifications de la frontière avec l'Italie sont accordées à la France lors du traité de Paris de 1947 sur indications du général Doyen[4],[5].

Après guerre, il fut de 1945 à 1946, gouverneur militaire de Lyon[4]. Il fut témoin à charge lors du procès du maréchal Pétain[6].

OuvrageModifier

  • La Campagne du détachement d'armée des Alpes : Mars, avril, mai 1945, éd. Arthaud, 1948

Notes et référencesModifier

7. Robert O. Paxton, L'armée de Vichy, Paris, Taillandier Editions, 2004, page 119.

  1. Paul-André Doyen sur data.bnf.fr.
  2. a et b « Paul Doyen », sur Larousse.fr (consulté le 3 décembre 2015).
  3. Raymond Sereau, L'Armée de l'Armistice : (1940-1942), Paris, Nouvelles éditions latines, , 124 p. (lire en ligne), p. 90.
  4. a et b « La CAMPAGNE des ALPES 1944-45 », sur http://www.museemilitairelyon.com (consulté le 3 décembre 2015).
  5. Environ 700 km² avec les plateaux des cols du Petit-Saint-Bernard et du mont-Cenis, la vallée Étroite au-dessus de Bardonecchia, le fort du Chaberton à Briançon, la commune de Tende et la Haute-Roya, Source : Musée militaire de Lyon
  6. « Le procès Pétain : séance de témoins à charge », sur Jalons de l'INA (consulté le 3 décembre 2015).