Mai 1945 (guerre mondiale)

Chronologies
Années :
1942 1943 1944  1945  1946 1947 1948
Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologie de la Seconde Guerre mondiale
Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Jun
Jul - Aou - Sep
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Avril 1945 - - Juin 1945

1er maiModifier

2 maiModifier

3 maiModifier

4 maiModifier

5 maiModifier

6 maiModifier

7 maiModifier

8 maiModifier

9 maiModifier

10 maiModifier


11 maiModifier

12 maiModifier

13 maiModifier

  • Des unités de l'armée des partisans yougoslaves de Tito occupent la ville de Trieste au mépris des accords passés entre Winston Churchill et le maréchal Josip Broz Tito.
  • 472 B-29 attaquèrent Nagoya de jour et détruisirent 8,2 km2 de la ville. La défense japonaise détruisit deux B-29 et en endommagea 64 autres ; huit autres furent perdus pour d'autres raisons. Les Américains revendiquèrent la destruction « certaine » de 18 chasseurs japonais, la destruction « probable » de 30 autres et l'endommagement de 16 appareils japonais.

14 maiModifier

15 maiModifier

  • Près de Slovenj Gradec, en Slovénie, les dernières unités allemandes du Groupe d'armées E se rendent aux unités yougoslaves et soviétiques. Près de 150 000 soldats et officiers sont faits prisonniers.

16 maiModifier

  • Le gouvernement Edvard Beneš s’installe à Prague.
  • La France reçoit un siège de membre permanent au nouvellement créé Conseil de sécurité des Nations unies.
  • L'île anglo-normande d'Aurigny est la dernière des îles anglo-normandes à être libérée.
  • Bataille du détroit de Malacca qui met aux prises, à 1 h05 du matin, la 26e flottille de destroyers britanniques de la Task Force 61 de l'Eastern Fleet, composée de 5 destroyers à deux navires japonais, le croiseur Haguro et le destroyer Kamikaze, à 55 miles de Penang. Le croiseur japonais est coulé, le destroyer est endommagé, 927 marins japonais sont tués dont les amiraux Shintaro Hashimoto et Kaju Sugiura. Du côté britannique, un destroyer est légèrement endommagé, 2 marins tués.
  • Nagoya fut de nouveau attaquée par 457 B-29 dans la nuit et l'incendie qui en découla détruisit 9,9 km2. Les défenses japonaises étaient bien plus faibles de nuit et les trois appareils perdus le furent à cause de problèmes mécaniques. Les deux raids sur Nagoya tuèrent 3 866 personnes et firent 472 701 sans-abris.


17 maiModifier

18 maiModifier

19 maiModifier

21 maiModifier

  • Italie : Le CLNAI installe partout des administrations provisoires, annonçant une transformation radicale de la politique et de la société en Italie du Nord, mais Togliatti annonce à Milan que le Parti communiste italien avait décidé de transformer la société italienne par voie légale, la pratique parlementaire et la participation au gouvernement du CLN.
  • France: À Damas, rupture des négociations sur l'avenir politique du Liban et de la Syrie entre les représentants libanais et syriens ; et le représentant du gouvernement provisoire du général De Gaulle, le général Paul Beynet.

22 maiModifier

23 maiModifier

  • Allemagne :
    • L'amiral Karl Dönitz, successeur désigné par Adolf Hitler, est arrêté près de Flensburg, ainsi que tous les membres de son gouvernement, et des principaux chefs militaires.
    • Arrêté par les Britanniques, Himmler, ministre de l’Intérieur du Reich et organisateur du système de répression, se suicide à Barnstedt.
    • Arrestation par les Américains, en Bavière, de Julius Streicher, propagandiste de l'antisémitisme nazi.
  • Royaume-Uni : retour des travaillistes dans l’opposition. Churchill démissionne et forme un gouvernement intérimaire dans l'attente des prochaines élections.

24 maiModifier

  • Japon : Bombardement nocturne, dans la nuit du 23 au 24 mai, sur Tokyo par 520 B-29 qui déversent 3 646 tonnes de bombes incendiaires provoquant des dommages considérables et un nombre de victimes important. La superficie urbaine rasée est d'environ 14 km2. Les pertes américaines sont de 17 appareils détruits et 69 endommagés.
  • Allemagne : Suicide du maréchal Robert Ritter von Greim, dernier commandant en chef de la Luftwaffe depuis le limogeage de Goering le 26 avril 1945, à Salzbourg.

25 maiModifier

  • France : création de l'UDSR (Union démocratique et socialiste de la Résistance) par diverses personnalités dont François Mitterrand.
  • Lors de la bataille d'Okinawa, le destroyer USS Bates est coulé et plusieurs autres navires sont endommagés au large d'Okinawa lors de l'Opération Kikusui VII (23 au 25 mai).
  • Un B-29 de photo-reconnaissance a survolé Sendai à une altitude de 8000 pieds, compilant une carte détaillée du centre-ville de la ville.

26 maiModifier

  • Japon : ultime bombardement nocturne, dans la nuit du 25 au 26 mai, sur Tokyo, mené par 502 B-29 qui larguent 3 252 tonnes de bombes incendiaires et détruisent 44 km2 de la superficie urbaine, principalement au centre. Ont été visés de nombreux ministères et une grande partie du palais impérial. Les pertes US sont de 26 appareils détruits et 100 endommagés. Après ce raid, le commandant du XX Bomber Command, puis du XXII Bomber Command de l'USAF, le général Curtis LeMay estime que 50,8 % de la surface urbaine de la capitale et de ses faubourgs ont été rasés. La ville est, dès lors, rayée des objectifs militaires de l'USAF.
  • Le SHAEF (Supreme Headquarters Allied Expeditionary Force) est transféré de Reims à Francfort-sur-le-Main.
  • l'amiral de la flotte Nimitz, prenant en compte la fatigue résultant de la tension ressentie par l'amiral Raymond Spruance et le vice-amiral Marc A. Mitscher après deux mois de campagne au large d'Okinawa, sous les coups des kamikaze, a décidé de les remplacer. Le vice-amiral William F. Halsey et le vice-amiral John S. McCain, Sr. ont été placés à la tête de ce qui était à nouveau la IIIe Flotte et la TF 38[1].


27 maiModifier

28 maiModifier

29 maiModifier

31 maiModifier

Dates inconnuesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Potter 2005, p. 257–258