Patrick Jarry

personnalité politique française
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Jarry.

Patrick Jarry
Illustration.
Patrick Jarry en 2016.
Fonctions
Maire de Nanterre
En fonction depuis le
(15 ans, 4 mois et 6 jours)
Élection
Réélection 9 mars 2008
23 mars 2014
Prédécesseur Jacqueline Fraysse
Conseiller départemental des Hauts-de-Seine
En fonction depuis le
(4 ans, 10 mois et 18 jours)
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton de Nanterre-1
Prédécesseur Canton créé
Président du conseil d'administration
de l'EPADESA
[1]
(4 ans et 25 jours)
Réélection 26 septembre 2017[2]
Prédécesseur Joëlle Ceccaldi-Raynaud
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Nationalité Française
Parti politique PCF (jusqu'à 2010)
FASE (2010-2013)

Patrick Jarry, né le , est un homme politique français.

BiographieModifier

Diplômé d'un master des Ponts et Chaussées, Patrick Jarry est membre du PCF, puis de la FASE.

En 1994, lors de la création des contrats de ville, il prépare l'accord de la ville de Nanterre avec l'État, puis le conseil général et la région Ile-de-France. Il continue à piloter ce dispositif avec les associations nanterriennes jusqu'à son accession à la fonction de maire.

Il est aussi l'un des élus chargés du pilotage des Assises pour la ville, processus de participation à la vie politique locale engagé depuis 1994 à Nanterre[3],[4].

Lors de la tuerie de Nanterre, en 2002, Patrick Jarry, alors conseiller municipal chargé du contrat de ville, est gravement blessé par balles en contribuant à arrêter le tueur.

Il est maire de Nanterre depuis le 14 octobre 2004, ayant succédé à Jacqueline Fraysse. Il est réélu en 2008, après que sa liste a obtenu 56,4 % dès le premier tour de l'élection municipale (avec un taux d'abstention de 48 %), puis en 2014, sa liste ayant obtenu 53,85 % des voix au premier tour[5].

En 2008, il est élu conseiller général des Hauts-de-Seine et siège au sein du groupe communiste et citoyen[6]. Il est élu conseiller départemental des Hauts-de-Seine en mars 2015[7].

Le 15 octobre 2009, il annonce son intention de se porter candidat à la présidence de l'Epad (Établissement public d'aménagement de La Défense). En 2010, la fusion en EPADESA de l'EPAD et de l'EPASA (Établissement public d'aménagement Seine-Arche) entraîne l'élection d'un président. Patrick Jarry est candidat mais il est battu (4 voix) par Joëlle Ceccaldi-Raynaud (12 voix), maire de Puteaux. Il renouvelle sa candidature en 2013 et est élu[8], puis réélu en 2017 avec l'aide des représentants de l'État et malgré la colère des élus de droite[2].

En 2010, il est l'un des fondateurs de Gauche citoyenne[9] à Nanterre.

Le , il est élu président du syndicat d'études Paris Métropole au titre de l'alternance gauche-droite à la tête de cette structure[7].

DistinctionModifier

MandatsModifier

  • Maire et conseiller municipal
    • Depuis le  : maire de Nanterre
    • 1989 à 2004 : conseiller municipal de Nanterre
  • Autres fonctions municipales
    • Président du conseil de quartier Université de 1989 à 2004
    • Président de l'Office Municipal des Sports (OMEPS)
    • Membre des commissions extra-municipales de l'aménagement puis de l'environnement

Notes et référencesModifier

  1. Patrick Jarry, élu à la présidence du conseil d'administration de l'Epadesa, article consulté le 20 janvier 2014 - Batiactu.fr.
  2. a et b Florence Hubin, « Finalement, le maire de Nanterre a réussi à se faire réélire à la tête de La Défense : Son opposante (LR) Camille Bedin était pressentie, mais le lobbying de Patrick Jarry (GC) a payé : il conserve la tête de l’Epadesa », Le Parisien, édition des Hauts-de-Seine,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2017).
  3. « Démocratie. Les troisièmes Assises pour la ville de Nanterre se sont achevées hier au Théâtre des Amandiers. Quand la ville donne la parole aux citoyens », sur L'Humanité (consulté le 20 octobre 2015).
  4. « Les 5e Assises pour la ville sur le thème de l'écologie urbaine », sur www.assisespourlaville-nanterre.fr (consulté le 20 octobre 2015).
  5. « Municipales à Nanterre: Patrick Jarry réélu », sur leparisien.fr (consulté le 20 octobre 2015)
  6. Voir sur hauts-de-seine.net.
  7. a et b Wassinia Zirar, « Un élu de gauche va présider Paris Métropole », Acteurs publics, (consulté le 1er décembre 2015)
  8. « Le maire de Nanterre à la tête de l'Epadesa », sur Challenges, https://plus.google.com/+challenges (consulté le 20 octobre 2015)
  9. « Gauche Citoyenne - bienvenue », sur gauchecitoyenne.fr (consulté le 20 octobre 2015).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interneModifier

Lien externeModifier