Parti baloutche Awami

parti politique

Parti baloutche Awami
(en) Balochistan Awami Party
(ur) بلوچستان عوامی پارٹی
Image illustrative de l’article Parti baloutche Awami
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Scission de LMP-Q et LMP-N
Président Jam Kamal Khan[1]
Fondateurs Saïd Hachmi et Anwaar-ul-Haq Kakar[2]
Positionnement Centre[3]
Idéologie Fédéralisme[4]
Progressisme[3]
Couleurs Vert, Blanc
Site web www.bap.net.pkVoir et modifier les données sur Wikidata
Représentation
Sénateurs
12  /  100
Députés
5  /  342
Députés du Baloutchistan
24  /  65
Députés de Khyber Pakhtunkhwa
4  /  145

Le Parti baloutche Awami (anglais : Balochistan Awami Party, ourdou : بلوچستان عوامی پارٹی) est un parti politique du Pakistan.

Drapeau

Le parti est fondé le par des députés provinciaux de la Ligue musulmane du Pakistan (Q) et est rejoint par des membres indépendants et quelques dissidents de la Ligue musulmane du Pakistan (N) au pouvoir. Il est la conséquence de l'éclatement de la coalition qui dirigeait la province du Baloutchistan et le nouveau ministre en chef de la province Abdul Quddus Bizenjo, élu en , rejoint le parti[5].

Lors des élections législatives du 25 juillet 2018, le parti réalise une percée avec cinq sièges à l'Assemblée nationale et devient la première force de l'Assemblée provinciale du Baloutchistan avec 20 députés et 25 % des votes. Le parti évince le Parti national et le Pashtunkhwa Milli Awami, qui dénoncent des fraudes alors que le Parti baloutche Awami est soupçonné avoir reçu le soutien décisif de l'armée pakistanaise[6],[7].

Le parti annonce ensuite s'allier avec le vainqueur de l'élection, le Mouvement du Pakistan pour la justice, afin de former une coalition au niveau fédéral et provincial[8]. Zubaida Jalal Khan devient ministre fédérale dans le gouvernement du Premier ministre Imran Khan.

Le , le président du parti, Jam Kamal Khan, est élu ministre en chef du Baloutchistan avec 39 voix sur 65, grâce à l'appui de cinq autres partis, à savoir le Mouvement du Pakistan pour la justice, le Parti national Awami, le Parti national baloutche (A), Jamhoori Wattan et le Parti démocratique Hazara[9].

RéférencesModifier

Articles annexesModifier