Ouvrir le menu principal

Parti national (Pakistan)

parti politique pakistanais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir National Party et Parti national.
Ne doit pas être confondu avec Parti national Awami ou Parti national baloutche.
National Party

Présentation
Fondation octobre 2003
Président Abdul Malik Baloch
Représentation
Députés
0 / 342
Sénateurs
5 / 104
Représentation régionale
Députés du Penjab
0 / 371
Députés du Sind
0 / 168
Députés de Khyber Pakhtunkhwa
0 / 124
Députés du Balouchistan
0 / 65
Orientations
Idéologie Nationalisme baloutche
Informations
Siège Quetta

Le Parti national (anglais : National Party, ourdou : نيشنل پارٹی) est un parti politique pakistanais nationaliste baloutche de centre-gauche. Il défend les droits de cette ethnie et une autonomie élargie de la province du Baloutchistan.

Fondé en octobre 2003, le parti est dirigé par Abdul Malik Baloch depuis 2008. Il est devenu le plus important parti baloutche du pays à la suite des élections législatives de 2013, et son dirigeant est ensuite devenu ministre en chef de la province du Baloutchistan.

Programme politiqueModifier

Le Parti national défend les droits des Baloutches et leur égalité avec les autres ethnies du pays, arguant que les habitants de la province du Baloutchistan sont particulièrement frappés par la pauvreté et n'ont pas accès aux éléments de bases dans les zones rurales[1], notamment en matière d'éducation. Il dénonce aussi les violences qui frappent la province, en imputant l'échec aux politiques de Pervez Musharraf puis du gouvernement du Parti du peuple pakistanais[2].

HistoriqueModifier

 
Le parti national en violet dans la législature 2013-2018 à l'Assemblée provinciale du Baloutchistan.

Le parti a été fondé en octobre 2003 à la suite de l'union de deux partis baloutches importants. Il est d'abord dirigé par Abdul Hai Baloch, puis en 2008, Abdul Malik Baloch est élu président du parti.

Le parti boycotte les élections législatives de 2008 pour protester contre l'état d'urgence et les opérations militaires en cours dans la province du Baloutchistan contre des groupes armés baloutches[3]. Une faction dissidente du parti conteste toutefois ce boycott et participe aux élections[4].

À la suite des élections législatives de 2013, le parti remporte un siège de député à l'Assemblée nationale et onze sièges à l’Assemblée provinciale du Baloutchistan, devenant ainsi le premier parti pro-Baloutches du pays et le troisième de la province. Le parti entame des négociations avec le Pukhtoonkhwa Milli Awami Party, premier dans la province, et la Ligue musulmane du Pakistan (N), deuxième force au niveau local et vainqueur des élections au niveau national, afin de former un gouvernement de coalition dans la province rassemblant les représentants des deux communautés les plus importantes de la province, les Baloutches et les Pachtounes, qui s'opposent régulièrement[5].

En vertu de l'accord, Abdul Malik Baloch devient ministre en chef de la province pour la première moitié de la législature alors que le PMAP obtient le poste de gouverneur[6].

Le parti subit une lourde défaite lors des élections législatives de 2018, perdant tous ses élus fédéraux et provinciaux avec un vote populaire réduit de moitié au niveau national, même s'il réunit toujours près de 5 % des voix dans la province du Baloutchistan.

Tableau récapitulatif des scrutinsModifier

Élections % de suffrages
(échelle nationale)
Votes populaire Nombre de sièges à
l’Assemblée nationale
Nombre de sièges à
l’Assemblée du Baloutchistan
% des sièges
Législatives de 2008 Boycott
Législatives de 2013 0,13 % 61 148 1 / 342 11 / 65 16,9 %
Législatives de 2018 0,06 % 33 432 0 / 342 0 / 65 0 %

RéférencesModifier

  1. (en) NP to contest elections, says Malik Baloch sur Dawn.com, le 2 octobre 2012.
  2. (en) Balochistan crisis: National Party calls for transparent elections sur The Express Tribune, le 26 décembre 2012.
  3. (en) Boycott in Balochistan sur Newsline, le 14 février 2008
  4. (en) Balochistan polls: divisions of different kind sur The News International, le 6 février 2008
  5. (en) Balochistan gets 11 new ministers sur Dawn.com, le 15 octobre 2013.
  6. (en) Nawaz nominates Abdul Malik Baloch for Balochistan CM sur The Express Tribune, le 2 juin 2013

Voir aussiModifier