Ouvrir le menu principal

Otto Hahn (critique)

critique d'art et essayiste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hahn.
Otto Hahn
Otto-hahn.jpg
Otto Hahn, Paris
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour

Otto Hahn, né le [1] à Vienne en Autriche et mort le [2] à Paris, est critique d'art et essayiste français[3].

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Apatride, né de parents d'origine hongroise, il arrive en France en 1937.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, à cause des origines juives de son père, avec ses parents et ses trois frères, il quitte Paris et se cache à Bouloire, dans la Sarthe. Il est ensuite pensionnaire au collège Cévenol, qui a accueilli de nombreux enfants juifs pendant la guerre.

Il entreprend des études de lettres, puis de philosophie et d'histoire de l'art à l’École du Louvre.

Dès 1960, il collabore en tant que critique littéraire d'abord, d'art ensuite, à la revue Les Temps modernes qu'il quittera en 1965.

À partir de 1965, il se rend aux États-Unis pour le compte de la galerie Ileana Sonnabend, principale représentante de l'art américain à Paris au début des années 1960.

De 1963 à 1991, il est responsable des pages arts du magazine L'Express.

De 1969 à 1972, il anime avec Françoise Esselier la revue VH 101.

Très tôt, il devient un ardent défenseur du pop art, du nouveau réalisme, de la figuration libre[4].

Otto Hahn écrivit également dans les colonnes des magazines Art International, Art press, Beaux-arts Magazine, Connaissance des arts, Arts Magazine, Art, +-O[5]

Vie privéeModifier

Il épouse Nicole Fauche en 1975. Il est le père de quatre enfants : Clarisse Hahn, Tristan Hahn, Merlin Hahn, Nicolas Lublin.

Commissaire d'expositionModifier

  • « Art Objectif », galerie Stadler, 1967
  • « Statements New York 82. Leadinq contemporary artists from France », New York, 1982
  • « 5/5 Figuration libre, France/USA », Musée d'art moderne de la ville de Paris, 1985

PublicationsModifier

RéférencesModifier

  1. Archives de la critique d'art
  2. Avis de décès dans Libération [1]
  3. Il obtient la nationalité française en 1975.
  4. Exposition au MAM de Paris avec Hervé Perdriolle.
  5. Cf. Archives de la critique d'art.

Liens externesModifier