Ophellas

général macédonien
Ophellas
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
PellaVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité
Autres informations
Grade militaire
Prononciation

Ophellas ou Ophélas, mort en , est gouverneur de Cyrène.

Il est l’un des triérarques d’Alexandre le Grand en Chargé en 321 par Ptolémée Ier de réprimer la révolte de Cyrène, il s’y installe ensuite en souverain plus ou moins indépendant. Quand il apprend le débarquement des troupes d’Agathocle en Afrique, il décide de s’allier avec ce dernier par l’intermédiaire d’ambassadeurs[1]. Le pacte conclu détermine que l’Afrique lui reviendrait, et que Syracuse s’emparerait de la Sicile punique. Il lève une grande armée et traverse péniblement le désert de Libye durant deux mois, pour rejoindre finalement le camp des forces siciliennes. Là, il est accueilli par Agathoclès qui le comble de compliments. Ophellas adopte même Héraclide, le fils du tyran. Cependant, n’étant plus sur ses gardes et alors qu'une grande partie de ses troupes est au ravitaillement, il est vaincu et tué dans une escarmouche par Agathoclès en 309, celui-ci désirant demeurer seul aux commandes. Il n'est pas impossible qu'Ophellas ait machiné un plan similaire et que le tyran syracusain ait réagi en premier[2]. Son armée, intéressée par le butin potentiel et n’ayant plus de chef, se rallie aux Syracusains. Cyrène est peu après réoccupée par les troupes de Ptolémée sous les ordres de son gendre Magas.

Il semble qu’à basse époque, une confusion se soit produite entre Ophellas, gouverneur de Cyrène, et le navigateur, auteur d'un Périple d’Ophélas[3]. Le géographe grec Strabon mentionne en effet ce Périple d'Ophélas dans sa Géographie[4] et affirme que tout ce qui a été écrit sur la Libye depuis ce périple n'a été qu'un tissu de mensonges qu'il tente de corriger dans son propre livre. L’hypothèse de la confusion est fondée chronologiquement et paraît plus vraisemblable que l'identification des deux personnages.

Notes et référencesModifier

  1. Diodore de Sicile, XX, 40-42.
  2. A. Laronde, Observations sur la politique d'Ophellas à Cyrène, revue Historia, no 498, p. 300-306
  3. Jehan Desanges 1978, p. 3 et 5.
  4. Géographie, XVII, 3, 3. [lire en ligne]

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Jehan Desanges, Recherches sur l'activité des Méditerranéens aux confins de l'Afrique (VIe siècle avant J.-C. - IVe siècle après J.-C.), vol. 38, Rome, Publications de l'École française de Rome, (lire en ligne), p. 3-5.
    Thèse principale pour le doctorat d’État
  • O. Perdu, Un témoignage aussi direct qu'inattendu sur Ophellas de Cyrène, Ancient Society 51 (2021), p. 15-49. DOI: 10.2143/AS.51.0.3290243

Articles connexesModifier