Olivier Peyon

réalisateur et scénariste français
Olivier Peyon
Description de cette image, également commentée ci-après
Olivier Peyon en 2007, lors d'une conférence de presse pour Les Petites Vacances.
Naissance (51 ans)
L'Haÿ-les-Roses, Val-de-Marne
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Réalisateur, scénariste, documentariste
Films notables Comment j'ai détesté les maths
Une vie ailleurs

Olivier Peyon est un réalisateur et scénariste français, né le à L'Haÿ-les-Roses dans le Val-de-Marne.

BiographieModifier

Olivier Peyon est né et a grandi dans la région parisienne. Il suit des études de sciences économiques à Nantes avant de revenir à Paris pour travailler comme assistant de production, notamment sur les films d'Idrissa Ouedraogo.

Après avoir travaillé au Centre national de la cinématographie, il réalise quatre courts métrages : Promis, juré (1996), primé à Rennes, Jingle Bells (1997), sélectionné à la 54e Mostra de Venise et primé à Brest, Sarlat et Rennes, Claquage après étirements (2000), et À tes amours, primé à New York, Gardanne, Luchon et La Ciotat. Ces deux derniers films sont aussi nommés aux Lutins du court métrage.

Parallèlement, il traduit plus de cent cinquante films anglophones pour leur distribution française, dont ceux de Joel et Ethan Coen(Fargo, The Big Lebowski[1], O'Brother[2], Intolérable Cruauté), Ken Loach (Le vent se lève), Stephen Frears (High Fidelity, The Hi-Lo Country), Danny Boyle (Trainspotting[3],[4], Petits meurtres entre amis, Une vie moins ordinaire) ou encore Quatre mariages et un enterrement, Dans la peau de John Malkovich, Coup de foudre à Notting Hill, Usual Suspects et la série Les Experts.

En 2007 sort son premier long métrage pour le cinéma, Les Petites Vacances, avec Bernadette Lafont et Claude Brasseur.

Il a réalisé deux documentaires pour la collection Empreintes : Élisabeth Badinter[5], à contre-courant (2009) et Michel Onfray, philosophe citoyen (2011)[6].

Il réalise ensuite un long métrage documentaire, Comment j'ai détesté les maths[7], sur la place qu’ont prise les mathématiques dans nos sociétés contemporaines (2013)[8]. Le film a été nommé aux César 2014 du meilleur documentaire. Pour la sortie du DVD, Peyon monte spécialement En route pour la médaille Fields[9], un portrait de 52 minutes consacré au mathématicien Cédric Villani, au moment de la remise de sa médaille Fields en Inde.

En 2017, il sort son troisième long métrage Une vie ailleurs[10], avec Isabelle Carré et Ramzy Bedia [11], tourné en UruguayMontevideo et Florida) [12]. La même année, il termine son long métrage documentaire Latifa, le cœur au combat[13], en co-réalisation avec Cyril Brody, consacré à Latifa Ibn Ziaten, la mère d'Imad Ibn Ziaten, le premier soldat assassiné par Mohammed Merah. Produit et distribué par Haut et Court, le film est présenté en juillet en avant première mondiale au festival du film de la Rochelle [14],[15] avant sa sortie en salles en octobre.

En 2020, il tourne au Japon son troisième long métrage de fiction, Tokyo Shaking, avec Karin Viard. L'histoire se déroule en mars 2011 à Tokyo avec en toile de fond l'accident nucléaire de Fukushima. La sortie en salles est prévue en mars 2021 pour les dix ans de la catastrophe.[réf. nécessaire]

Olivier Peyon travaille actuellement à l'adaptation du roman à succès de Philippe Besson, Arrête avec tes mensonges.

FilmographieModifier

Comme réalisateurModifier

Comme scénaristeModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationModifier

Sélections en compétitionModifier

  • 1997 : meilleur court-métrage au Festival international de Bruxelles, pour Promis, juré
  • 1997 : en compétition officielle des courts métrages à la 54e Mostra de Venise pour Jingle Bells
  • 2002 : meilleur court-métrage au Festival international du film francophone de Namur, pour Claquage après étirements
  • 2006 : meilleur film au Festival international de Mannheim-Heidelberg, pour Les Petites Vacances

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. http://www.babelio.com/livres/Coen-The-big-lebowski-scenario-bilingue/97733
  2. https://www.croquelinottes.fr/livre/305013-o-brother-where-art-thou--joel-coen-ethan-coen-cahiers-du-cinema-editions-de-l-etoile
  3. http://www.proscenium.be/trainspotting
  4. http://www.post-scriptum.org/trainspotting-au-theatre-une-adaptation
  5. « FRANCE 5 - Programmes, vidéos et replay - Pluzz FRANCE 5 », sur France5.fr (consulté le 6 juillet 2020).
  6. « FRANCE 5 - Programmes, vidéos et replay - Pluzz FRANCE 5 », sur France5.fr (consulté le 6 juillet 2020).
  7. « LES PETITES VACANCES - TRAILER » [vidéo], sur YouTube (consulté le 6 juillet 2020).
  8. http://www.hautetcourt.com/film/fiche/190/comment-jai-deteste-les-maths
  9. « EN ROUTE POUR LA MEDAILLE FIELDS (english and french subtitles) » [vidéo], sur Vimeo (consulté le 6 juillet 2020).
  10. (es) « Película francesa se filmará en Florida y en Montevideo », sur El País (consulté le 6 juillet 2020).
  11. « PHOTOS - Isabelle Carré, Ramzy Bédia, María Dupláa, Olivier Peyon, Olivier Ruidavet - Avant-première du film Une vie Ailleurs à l'UGC Chatelet à Paris le 20 mars 2017. © », sur Purepeople.com (consulté le 6 juillet 2020).
  12. (pt) « Presença do cineasta Olivier Peyon », sur Guion Cinemas, (consulté le 6 juillet 2020).
  13. http://www.hautetcourt.com/film/fiche/288/latifa-le-coeur-au-combat
  14. « Latifa, le cœur au combat », sur Festival La Rochelle Cinéma, (consulté le 6 juillet 2020).
  15. « Avant-première mondiale de Latifa, le coeur au combat - FIFLR » [vidéo], sur Dailymotion (consulté le 6 juillet 2020).
  16. « À tes amours d'Olivier Peyon », sur www.brefcinema.com,
  17. a et b « DVD - Comment j'ai détesté les maths" », sur abusdecine.com (consulté le 31 mai 2017).
  18. Olivier Lascar, « Mathématiques : le prix d'Alembert 2014 décerné à Olivier Peyon », sur Sciences et Avenir, (consulté le 6 juillet 2020).