Delcourt (éditions)

maison d'édition française

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 12 février 1986
Dates clés 2005 : publication de comics en kiosques
2011 : rachat de Soleil Productions
Fondée par Guy Delcourt
Fiche d’identité
Forme juridique SA par action simplifiée à associé unique

SIREN : 334 898 822

Statut Éditeur indépendant
Siège social Paris (France)
Dirigée par Guy Delcourt
Spécialités Bande dessinée
Collections BD interactive, Camouflage, Comics, Conquistador, Contrebande, Encrages, Ex-Libris, Humour de rire, Impact, Insomnie, Jeunesse, Machination, Mangas, Mirages, Neopolis, Sang Froid, Shampooing, Terres de Légendes, Hors collection, Tonkam, Une case en moins
Langues de publication Français
Diffuseurs Delsol
Effectif 92 (2018)
Site web www.editions-delcourt.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 54 468 400 € en 2018
Résultat net 5 881 400 e en 2018[1]
Environnement sectoriel
Principaux concurrents Bamboo, Casterman, Glénat, Pika Édition

Groupe Delcourt est une maison d'édition française de bande dessinée, de comics et de mangas.

HistoireModifier

 
Ancien logo.

En 1986[2], à la suite de la fusion de Charlie Mensuel et de Pilote, Guy Delcourt, alors rédacteur en chef de ce dernier, décide de créer sa propre société d'édition, Guy Delcourt Productions. Il emmène avec lui plusieurs auteurs comme Olivier Vatine et Thierry Cailleteau, auteurs du premier album publié par Delcourt, Galères balnéaires (premier épisode des Aventures de Fred et Bob), un recueil d'histoires courtes parues à l'origine dans Pilote.

À ses débuts, Delcourt se consacre essentiellement à la publication de traductions, à la réédition d'ouvrages épuisés ou à la publication d'albums collectifs. Il remporte son premier succès avec l'album La Bande à Renaud, adaptation de chansons de Renaud par un collectif de dessinateurs.

En donnant des cours à l'École des Beaux-Arts d'Angoulême, l'éditeur découvre des jeunes talents comme Alain Ayroles, Turf, Jean-Luc Masbou, Mazan, Claire Wendling ou Stéphane Servain.

De juin 2001 à juillet 2003, les éditions Delcourt font paraître une revue mensuelle de prépublication de ses séries, intitulée Pavillon Rouge.

En 2001, Delcourt s'associe avec la maison d'édition Akata pour créer une collection manga sous le label « Delcourt/Akata »[3].

Les éditions Delcourt sont diffusées par Delsol, une société créée en partenariat avec les éditions Soleil en 2003[4] et distribuées par Hachette.

En août 2004 paraît le 1000e album de la maison.

Depuis avril 2005, sous l'impulsion de Thierry Mornet, anciennement employé chez Semic, Delcourt s'est lancé dans la publication de comics en kiosques avec plusieurs revues.

En juin 2011, Mourad Boudjellal cède la totalité des parts de Soleil Productions aux éditions Delcourt[5].

En juin 2013, les éditions Delcourt annoncent la séparation avec Akata, superviseur de la collection manga, pour la fin de l'année 2013[3],[6]. Ainsi, Pierre Valls prend la direction de la collection manga de Delcourt à partir de janvier 2014[7], qui intègre à cette date la maison d'édition Tonkam comme collection de Delcourt[8]. En 2016, suite au départ de Pierre Valls, directeur éditorial de la collection Delcourt Mangas, fin 2015[9], Delcourt fusionne ses deux labels manga. « Delcourt Mangas » et « Tonkam » deviennent une seule et même collection : « Delcourt/Tonkam »[10].

BibliographieModifier

Rythme des parutionsModifier

  • 1986 : 3 nouveautés
  • 1987 - 1989 : de 10 à 20 nouveautés par an
  • 1989 - 1997 : de 20 à 50 nouveautés par an
  • 1998 - 2001 : de 60 à 100 nouveautés par an
  • 2002 : 104 nouveautés + 6 mangas
  • 2003 : 116 nouveautés + 51 mangas
  • 2004 : 140 nouveautés + 71 mangas
  • 2005 : 212 nouveautés dont environ 80 mangas
  • 2006 : 266 nouveautés dont 90 mangas, 45 comics et 22 titres jeunesse

Prix de bande dessinéeModifier

BD comportant un cahier graphiqueModifier

Certaines BD des Éditions Delcourt comportent, en plus de l'histoire classique, un cahier de 8 à 16 pages supplémentaires présentant des croquis de recherches, un story board, une histoire inédite ou même une pièce de théâtre. Souvent réservés aux éditions originales, ces encarts apportent un bonus par rapport aux rééditions et sont, de fait, recherchés par les collectionneurs.

Notes et référencesModifier

  1. https://www.societe.com/societe/groupe-delcourt-334898822.html
  2. Henri Filippini, « Delcourt : 30 ans d’édition ! », bdzoom.com, (consulté le 24 mai 2016)
  3. a et b Anne-Laure Walter, « Delcourt et Akata se séparent », sur Livres Hebdo.fr, (consulté en mai 2020)
  4. « L'éditeur de BD Delcourt devient majoritaire chez Soleil », sur Le Monde.fr (consulté le 25 mars 2018)
  5. Didier Pasamonik, « Delcourt prend le contrôle des éditions Soleil », sur Actua BD.com, (consulté en juin 2020)
  6. « Delcourt et Akata : fin de l'histoire », sur manga-news.com, (consulté en juin 2020)
  7. Pierre Valls prend la direction de la collection Manga de Delcourt
  8. Mangacast N°15 – Saga : Tonkam, retour sur 20 ans d’un pionnier du manga
  9. Anne-Laure Walter, « Pierre Valls chez Kazé », sur Livres Hebdo.fr, (consulté en juin 2020)
  10. « Delcourt/Tonkam : La fusion des labels Delcourt Manga et Tonkam », sur www.editions-delcourt.fr (consulté le 13 novembre 2019)
  11. Musée du marque-page
  12. www.prix-litteraires.net
  13. www.prix-litteraires.net
  14. www.prix-litteraires.net

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Stéphane Beaujean (dir.), Delcourt fête ses 30 ans, SAS 2B2M, coll. « Kaboom HS » (no 15), .

Liens externesModifier