Olivier-Gabriel de Lubières du Bouchet

Olivier-Gabriel de Lubières du Bouchet
Biographie
Naissance
Saint-Pourçain-sur-Sioule
Décès
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque de Comminges
Évêque de Comminges

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Olivier-Gabriel de Lubières du Bouchet[1] (né le à Saint-Pourçain-sur-Sioule, mort le ) est un ecclésiastique qui fut évêque de Comminges de 1710 à 1739.

BiographieModifier

Olivier-Gabriel ou Gabriel-Olivier[2] né en Auvergne, d'une « illustre famille », est le 3e fils de « Monsieur du Bouchet écuyer de la Grande Écurie » c'est-à-dire d'Olivier seigneur du Bouchet et de Marie-Henriette Giraud, également de Saint-Pourçain. Il commence ses études au collège des Jésuites à qui il reste très attaché, puis les poursuit à l'université de Paris. Prêtre dans le diocèse de Clermont en 1690, maitre puis docteur en théologie, il devient chanoine et chantre de la cathédrale, puis vicaire général en novembre 1693 du diocèse de Rodez et le reste huit ans[3]

Il est désigné comme évêque de Comminges en 1710. Confirmé le il est consacré le 29 mars à Paris dans le noviciat des jésuites par Jacques de Goyon de Matignon, évêque émérite de Condom[4]. Dans son diocèse il se montre très anti-jansénistes. Le , il fait établir sur ses deniers propres un hôpital sous l'invocation de Notre-Dame de Lorette et de la Charité à Alan[5], petite localité où est sa résidence épiscopale.

Il résigne son évêché en 1739 en faveur de Antoine de Lastic qu'il avait réclamé comme coadjuteur. Son successeur est désigné le 14 novembre. Il meurt le à Alan, est inhumé à la chapelle de Notre Dame de Lorette et son cœur à Saint Bertrand de Comminges[6].

Notes et référencesModifier

  1. de Nubières selon R.P. Richard & Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1828, tome XXVVIII, p. 257
  2. Selon Claude de Vic et Joseph Vaissète, Histoire général du Languedoc, Toulouse, 1875, tome IV, p. 378.
  3. (en) Joseph Bergin Crown, Church, and Episcopate Under Louis XIV Yale University Press 2004 (ISBN 0300103565) p. 447.
  4. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, p. 80-81.
  5. Gilbert G. Guiraud, « l'Hôpital Notre-Dame de Lorette d'Alan », in Revue de Comminges, Saint-Gaudens (Haute-Garonne), Société des études du Comminges, 1997, t. 112, p. 359-364.
  6. Joseph Bergin, Op.cit., p.440

Lien externeModifier