Oded Schramm

mathématicien israélien
Oded Schramm
Description de cette image, également commentée ci-après
Oded Schramm en 2008
Naissance
Jérusalem (Israël)
Décès (à 46 ans)
État de Washington (États-Unis)
Nationalité Drapeau d'Israël Israélien
Institutions Institut Weizmann
Diplôme Université hébraïque de Jérusalem
Université de Princeton
Distinctions Prix Salem (2001)
Clay Research Award (2002)
Prix Loève et prix Poincaré (2003)
Prix George Polya (2006)
Prix Ostrowski (2007)

Oded Schramm (en hébreu : עודד שרם), né le à Jérusalem en Israël et mort le dans l'État de Washington aux États-Unis, est un mathématicien israélien.

Les travaux de Schramm sont à l'intersection de la théorie conforme des champs et la théorie des probabilités[1],[2].

BiographieModifier

Schramm suit des études de mathématiques à l'université hébraïque de Jérusalem puis obtient son doctorat en mathématiques de l'université de Princeton sous la direction de William Thurston en 1990 pour une thèse intitulée Packing Two-Dimensional Bodies with Prescribed Combinatorics and Applications to the Construction of Conformal and Quasi-Conformal Mappings. Il travaille ensuite pendant deux ans à l'université de Californie à San Diego avant d'occuper un poste à l'institut Weizmann entre 1992 et 1999. En 1999, il rejoint le groupe Théorie de Microsoft Research à Redmond, Washington.

Schramm a reçu de nombreuses récompenses pour ses travaux, parmi ceux-ci : le prix Salem en 2001[3], le Clay Research Award en 2002[1], le prix Loève et le prix Poincaré en 2003[4], le prix George Polya en 2006 avec Gregory Lawler et Wendelin Werner[5] et le prix Ostrowski en 2007. En 2008 Schramm a été élu membre étranger de l'Académie royale des sciences de Suède[6].

Le , Schramm fait une chute mortelle lors de l'ascension du pic Guye (en) au nord du col de Snoqualmie dans l'État de Washington[7].

TravauxModifier

Les travaux de Schramm tournent autour des comportements limites des modèles continus issus de modèles discrets. Pour un certain nombre de ces modèles discrets, l'analogue continu est un invariant conforme. Schramm est connu pour son travail sur l'évolution de Charles Loewner, devenue depuis évolution de Schramm-Loewner (en) (SLE, Schramm-Loewner Evolution dans la littérature scientifique). Le processus SLE est un outil puissant permettant d'établir des relations de limite d'échelle (en) dans des modèles comme la marche aléatoire auto-évitante ou le modèle de percolation[8],[9].

Schramm a continué ses travaux sur le SLE avec Gregory Lawler et Wendelin Werner. Werner a obtenu la médaille Fields pour ses travaux probabilistes.

Schramm a aussi travaillé sur la sensibilité aux erreurs des fonctions booléennes, les permutations aléatoires, les arbres couvrants de poids minimal ou la géométrie métrique.

SourceModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Clay Research Award citation: Oded Schramm. Institut de mathématiques Clay.
  2. (en) Conformally Invariant Processes in the Plane, Gregory Lawler, Mathematical Surveys and Monographs, vol. 114, 2005 (ISBN 0-8218-3677-3).
  3. (en) Schramm and Smirnov Awarded 2001 Salem Prize.[PDF] Notices Amer. Math. Soc., vol. 48 (2001), no. 8, p. 831.
  4. (en) The Henri Poincaré Prize. International Association of Mathematical Physics.
  5. (en) Gregory F. Lawler, Oded Schramm and Wendelin Werner receive George Polya Prize in Boston. Society for Industrial and Applied Mathematics, 20 juillet 2006.
  6. (en) Microsoft Research: Awards 2008.
  7. (en) Tricia Duryee, « Accomplished Microsoft mathematician died in hiking accident », Seattle Times, .
  8. (en) Critical percolation in finite geometries, John Cardy, J. Phys. A: Math. Gen., 1992, (25), p. L201-L206.
  9. (en) Crossing formulae for critical percolation in an annulus, John Cardy, J. Phys. A: Math. Gen., 2002, (35), p. L565-L572.

Liens externesModifier