Ouvrir le menu principal

OTR-21 Tochka
Image illustrative de l’article OTR-21 Tochka
OTR-21 ukrainien en 2008.
Présentation
Type de missile
Déploiement 1976–present (Scarab A)
1989–present (Scarab B)
1990–present (Scarab C)
Caractéristiques
Portée 70km Scarab A
120km Scarab B
185km Scarab C
Plateforme de lancement BAZ-5937
Missiles OTR-21 Tochka en position de tir lors d'une parade en Russie.
Véhicule lance-missile SS-21.

L'OTR-21 Totchka plus connu au niveau mondial sous le code OTAN SS-21 ou SS-21 Scarab est un missile balistique tactique soviétique à courte portée d'une masse de 2 tonnes.

Sommaire

CaractéristiquesModifier

Transporté sur un tracteur-érecteur-lanceur 9P129 (BAZ-5937), il est ensuite positionné à la verticale pour son lancement.

Il a été conçu pour remplacer les roquettes FROG (Free Rocket over Ground).

HistoriqueModifier

Entrée en service en 1976, sa première version a été déployée pour la première fois au sein de l'Armée rouge en Allemagne de l'Est en 1981, remplaçant ainsi les FROG-7. Il est, en 2013, toujours en service dans les forces armées de la Fédération de Russie, dans les forces armées de l'Ukraine, celles d'autres ex-républiques soviétiques, en Bulgarie, en Syrie, au Yémen, et Corée du Nord (dans une version locale).

D'une portée de 70 (SS-21 Scarab A) à 120 kilomètres (SS-21 Scarab B), il peut être doté d'une ogive de 482 kg, conventionnelle, chimique, biologique ou nucléaire (de 10 à 200 kilotonnes suivant modèle d'ogive choisi).

Il a été utilisé au combat par les forces russes lors des guerres de Tchétchénie et la deuxième guerre d'Ossétie du Sud, par l’armée syrienne lors de la guerre civile syrienne. CNN affirme sur la foi de sources anonymes au sein des services de renseignements américains que l'armée régulière ukrainienne en aurait utilisé lors de la crise ukrainienne de 2013-2014[1].

Il a été également utilisé durant la guerre du Yémen par des unités rebelles yéménites et les commissions populaires (Houthis) le 4 septembre 2015 lors d'un raid visant la base de Safer, un cantonnement de la coalition arabe, dans le gouvernorat de Ma'rib. L'attaque fait un minimum de 67 victimes parmi les forces de la coalition arabe dont 52 émiraties, 10 saoudiens et 5 bahreïnis. Dans la nuit du 20 au 21 septembre 2015, un autre tir est intercepté par un MIM-104 Patriot émirati[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) [vidéo] CNN 2014 07 29 Ballistic missiles Ukraine sur YouTube
  2. (en) « Breaking News: UAE Patriots Intercept Houthi Missile », sur Missile Defense Advocacy Alliance, (consulté le 29 octobre 2015).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier