Notker le Physicien

moine artiste et médecin de l'abbaye de Saint-Gall

Notker le Physicien (Notker Physicus, ✝972), également surnommé piperis granum (grain de poivre) en raison de son attachement pour la discipline monastique, était un moine de l'abbaye de Saint-Gall, par ailleurs médecin et peintre. Peu d'éléments de sa vie sont connus, hormis qu'il devint cellarius en 956 ou 957, et hospitarius en 965.

Notker le Physicien
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activités
Autres informations
Ordre religieux

L'abbé Ekkehard IV loue plusieurs de ses peintures, et mentionne des antiennes et des hymnes de sa composition (notamment l'hymne Rector aeterni metuende secli).

On assimile en général Notker à Notker le Notaire (Notker Notarius)[réf. nécessaire], qui obtint une importante considération à la cour d'Otton Ier pour ses connaissances en médecine, et fut célébré par Ekkehard pour sa connaissance de la littérature médicale. En 940 ce Notker écrivit à Quedlinbourg la confirmation de l'immunité de Saint-Gall, en accord avec la faveur des Ottoniens envers le moine, par exemple lors de la visite à Saint-Gall en 972.

SourcesModifier