Nil de Constantinople

Nil de Constantinople ou Nil Kerameus (en grec : Νείλος Κεραμεύς) est patriarche de Constantinople de 1379 à 1388.

BiographieModifier

Nil Kerameus est élu patriarche fin 1379 après la déposition de son prédécesseur Macaire. Il doit servir de médiateur lors du conflit entre Jean V Paléologue et son fils révolté Andronic IV, dans un contexte dramatique : les Turcs ont déjà conquis l'Anatolie (sauf le Pont) et sont en train de conquérir les Balkans, tandis que l'Empire byzantin est réduit à Constantinople et ses environs, Thessalonique et la Chalcidique, la Thessalie, une poignée d'îles de la mer Égée et le Despotat de Morée.

Le patriarche est connu pour ses positions anti-latines et favorables aux thèses de Grégoire Palamas. En 1380-1382, Nil reconnaît à Jean V Paléologue le droit d'ingérence impériale dans les affaires ecclésiastiques, notamment lors du choix d'un patriarche. Cette décision est ensuite confirmée par le synode patriarcal[1].

Nil meurt le [2]. Son successeur Antoine IV n'est nommé qu'après une vacance du siège.

Notes et référencesModifier

  1. Djuric 1996, p. 329 note n° 2.
  2. Grumel 1958, p. 437.

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier