Nicolas Todt

Nicolas Todt
F12019 Schloss Gabelhofen (23).jpg
Nicolas Todt en 2019.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Père

Né le (42 ans) au Chesnay (Yvelines), Nicolas Todt est le fils de Jean Todt (élu Président de la Fédération Internationale de l'Automobile en 2009).

Il dirige une société de management de pilotes (All Road Management) et est co-actionnaire du constructeur de karting Birel[1]. Il fut co-actionnaire de l'écurie de course ART Grand Prix jusqu'en .

BiographieModifier

Diplômé de l’ESC Toulouse (Promotion 2000), Nicolas Todt commence sa carrière professionnelle par la création d’une société de communication spécialisée dans le sport automobile, NTNZ.

De 2001 à 2007, industriels ou pilotes, il a pour clients des acteurs majeurs des sports mécaniques et plus particulièrement de la Formule 1 pour lesquels il crée des sites Internet officiels et participe à l'élaboration de leur communication.

En 2003, Nicolas Todt crée la société All Road Management dont le cœur de métier est le management de pilotes professionnels tels que le vice-champion du monde de F1 2008 Felipe Massa, Pastor Maldonado, Jules Bianchi ou encore Charles Leclerc. La sphère de compétence d'All Road Management couvre l'intégralité du spectre et comprend la formation et l’accompagnement des plus jeunes espoirs du sport automobile vers le plus haut niveau.

En 2008, Nicolas Todt est l'un des moteurs de l'arrivée en Formule 1 du quadruple champion Champ Car français, Sébastien Bourdais, avec la Scuderia Toro Rosso. Deux ans plus tard, Jules Bianchi intègre la Ferrari Driver Academy et en 2011 Pastor Maldonado rejoint le team Williams Grand Prix devenant ainsi le premier Vénézuélien à participer au championnat du monde de Formule 1 depuis 1984 et à remporter un Grand Prix à Barcelone en 2012.

Dès 2011, il prend sous son aile le jeune pilote monégasque Charles Leclerc (il n'a alors que 14 ans) qui intégrera la Ferrari Driver Academy à la fin de la saison 2015.

Après avoir brillamment remporté les titres en GP3 et FIA F2 en 2016 et 2017, Charles Leclerc devient, en 2018, pilote officiel pour l'écurie Alfa Romeo Sauber. Il marque les esprits dès sa première saison et rejoint la Scuderia Ferrari en tant que pilote titulaire dès 2019. Il signera ses premières victoires en Grand Prix à Spa-Francorchamps puis Monza.

En 2018, le pilote russe Daniil Kvyat -alors pilote d’essai pour la Scuderia Ferrari- rejoint les rangs d’ All Road Management[2] et retrouve les grilles de départ des Grand Prix de F1 au volant d’une Toro Rosso dès la saison 2019[3].

Nicolas Todt fut également actionnaire, de 2005 à 2018, de l'écurie de course ART Grand Prix. Cette équipe participe depuis 2005 aux championnats de FIA F2 et F3 qui sont considérés comme l’antichambre de la F1. ART Grand Prix figure parmi les équipes les plus titrées en Europe .

Nicolas Todt devient actionnaire du constructeur de châssis de karting Birel en 2014.

En , Nicolas Todt annonce la vente de ses participations dans ART Grand Prix aux autres actionnaires de l'écurie[4].

Carrière - ManagementModifier

Nicolas Todt est actuellement le manager de huit pilotes[5].


Il a aussi été le manager de :

Carrière - DirectionModifier

Palmarès - DirecteurModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Personnes clés | ART Grand Prix », sur www.art-grandprix.com (consulté le 4 décembre 2019)
  2. Adam Cooper, « F1 news: Nicolas Todt now Daniil Kvyat's manager ahead of tipped F1 return », sur AUTOSPORT.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  3. Scott Mitchell, « F1 news: Daniil Kvyat gets Formula 1 return for 2019 with Toro Rosso », sur AUTOSPORT.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  4. Glenn Freeman, « F2 news: ART Grand Prix co-founder Nicolas Todt sells stake in team », sur AUTOSPORT.com, (consulté le 18 décembre 2019)
  5. www.allroadmanagement.com