Ouvrir le menu principal

TaxinomieModifier

Le genre Nastus a été décrit pour la première fois par le botaniste français, Antoine-Laurent de Jussieu, et publié le 4 août 1789 dans son Genera Plantarum (Jussieu) 34. 1789[3].

L'espèce-type est Nastus borbonicus J.F.Gmel[4].

ÉtymologieModifier

Le nom générique Nastus est la transcription d'un nom grec classique, ναστος (nastos), utilisé par le botaniste grec, Dioscoride, pour désigner un type de roseau, Cenchrus frutescens (synonyme de Phragmites australis subsp. australis). Ce nom a été appliqué à un genre tout à fait différent[5].

SynonymesModifier

Selon GRIN[6] :

  • Chloothamnus Buse
  • Oreiostachys Gamble
  • Stemmatospermum P. Beauv.

Liste d'espècesModifier

Selon Kew Garden World Checklist (5 juin 2017)[7] :

Notes et référencesModifier

  1. Tropicos, consulté le 5 juin 2017
  2. (en) SWL Jacobs, J Everett, Grasses: Systematics and Evolution: Systematics and Evolution, Csiro Publishing, , 392 p. (ISBN 9780643099005), p. 46.
  3. « Poaceae Nastus Juss. », sur International Plant Names Index (IPNI) (consulté le 5 juin 2017)
  4. « Herbier Spécimen P01817712 », Muséum national d’Histoire naturelle, Paris (France) Collection : Plantes vasculaires (P), (consulté le 5 juin 2017).
  5. (en) Harold T. Clifford, Peter D. Bostock, Etymological Dictionary of Grasses - Volume 86 de GeoJournal library, Springer Science & Business Media, , 320 p. (ISBN 9783540384342), p. 201.
  6. (en) « Genus: Nastus Juss. », sur Germplasm Resources Information Network (GRIN) (consulté le 5 juin 2017).
  7. Kew Garden « World Checklist », consulté le 5 juin 2017

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :