Ouvrir le menu principal

Nassim Amaouche

réalisateur, scénariste, acteur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amaouche.
Nassim Amaouche
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Sèvres, Hauts-de-Seine
Nationalité France Française
Profession Réalisateur
Scénariste
Acteur
Films notables Adieu Gary
Quelques miettes pour les oiseaux
De l'autre côté
Des Apaches

Nassim Amaouche, né en 1977 à Sèvres, dans les Hauts-de-Seine, est un réalisateur, scénariste et acteur français d'origine Kabyle[1],[2],[3]. Il reçoit le Grand Prix de la Semaine de la critique au Festival de Cannes 2009 pour son film Adieu Gary[4].

BiographieModifier

Nassim Amaouche étudie la sociologie et l'histoire à l'Université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense. Il se forme à l'Institut international de l'image et du son qui lui permet de produire son premier court métrage De l'autre côté[3],[5]. En 2004 à Cannes, il reçoit le prix de la critique lors de la 43e édition de la Semaine de la critique[6].

Agnès Jaoui voit son court métrage et l'encourage à passer au long métrage[3]. Ainsi commencent les prémisses du film Adieu Gary avec Jean-Pierre Bacri dans le rôle du père de Samir. Le film sélectionné à la 48e édition de la Semaine de la Critique au festival de Cannes 2009 remporte le Grand Prix[4].

Le père de Nassim Amaouche, né en Kabylie[7], a survécu à un bombardement qui a démoli sa maison en 1957 pendant la guerre d'Algérie[3]. Encore petit, il quitte l'Algérie pour la France[7]. En 2012, son retour sur les lieux de sa jeunesse est le sujet du film de son fils, Nassim Amaouche, En terrain connu[1],[8]. Le film constitue une des quatre mosaïques du long métrage Maoussem Hissad Albums de famille[9].

En 2015, dans le film Des Apaches, le réalisateur joue Samir et explore la relation père fils dans la communauté Kabyle[3]. La mère de Samir, interprétée par Laetitia Casta, disparaît. L'actrice joue également l'autre rôle de la jeune femme que Samir rencontre.

En 2016, Nassim Amaouche avec Lara Stone et Mathilde Bisson rejoint la distribution du court métrage En moi de la réalisatrice Laetitia Casta[10],[11].

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

  • 2003 : De l'autre côté
  • 2005 : Quelques miettes pour les oiseaux – le réalisateur à la frontière jordanienne[12]
  • 2012 : En terrain connu – le fils

ActeurModifier

Récompenses et nominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michèle Solle, « Sur les traces du père : En terrain connu de Nassim Amaouche », sur ClapNoir, (consulté le 17 mai 2016)
  2. « Biographie de Nassim Amaouche », sur Lowave, (consulté le 17 mai 2016)
  3. a b c d et e Hélène Delye, « Nassim Amaouche, comme un Apache », sur France Inter, (consulté le 17 mai 2016)
  4. a b et c « Palmarès de la 48e Semaine de la Critique », sur Semaine de la Critique au festival de Cannes, (consulté le 17 mai 2016)
  5. Danièle Gambino, « De l’autre côté », sur ClapNoir, (consulté le 17 mai 2016)
  6. a et b « 43e Sélection de la Semaine de la Critique - 2004 », sur Semaine de la critique au festival de Cannes 2004, (consulté le 17 mai 2016) : « Séances spéciales : Prix de la Critique »
  7. a et b « Adieu Gary: cinéaste et filmographie », sur RhoneAlpes.fr, (consulté le 17 mai 2016)
  8. « En terrain connu », sur film-documentaire, (consulté le 17 mai 2016)
  9. « Maoussem Hissad Albums de famille », sur film-documentaire, (consulté le 17 mai 2016)
  10. (en) « EN MOI (2016) », sur IMDb, (consulté le 18 mai 2016)
  11. « Séances spéciales - Clôture : EN MOI », sur Semaine de la Critique au festival de Cannes, (consulté le 18 mai 2016)
  12. « Quelques Miettes pour les oiseaux », sur film-documentaire, (consulté le 17 mai 2016)
  13. « Quelques miettes pour les oiseaux », sur Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, (consulté le 18 mai 2016)
  14. Edouard Waintrop, « Adieu Cannes, Adieu Gary », sur Libération, (consulté le 18 mai 2016)

Liens externesModifier