Najim al-Jibouri

Najim al-Jibouri
Naissance (64 ans)
Saff al-Touth
Origine Irakien
Allégeance Flag of Iraq (1991–2004).svg Irak (1979-2003)
Drapeau de l'Irak Irak (depuis 2004)
Grade Major-général
Années de service 1979en cours
Conflits Guerre Iran-Irak
Guerre du Golfe
Guerre d'Irak
Première guerre civile irakienne
Seconde guerre civile irakienne
Faits d'armes Offensive de Qayyarah
Bataille de Mossoul (2016-2017)

Najim al-Jibouri, né le [1] à Saff al-Touth[2], dans la province de Ninive en Irak, est un général irakien.

BiographieModifier

Najim al-Jibouri est originaire du village de Saff al-Touth[2], près de Qayyarah[1]. Il y vit jusqu'à l'âge de ses cinq ans[2]. Il fait ses études à Samarra, puis s'établit dans une localité près de Kut, avant d'aller faire ses études militaires à Mossoul[1].

Il entre à l'Académie militaire en 1976 et en sort en 1979 avec le grade de premier lieutenant[1]. Il prend ensuite part à la guerre Iran-Irak et à la guerre du Golfe[1]. Lors de la guerre d'Irak, il combat les groupes insurgés aux côtés des forces américaines[1],[3].

En 2007, il s'établit aux États-Unis et vit en Virginie pendant huit ans, avant de regagner l'Irak en 2015, au moment de la seconde guerre civile irakienne[3].

Il dirige alors la 15e division, une force mixte composée de militaires chiites, sunnites et kurdes[2]. De mars à août 2016, il mène l'offensive de Qayyarah qui permet à l'armée irakienne de reprendre pied dans la province de Ninive[4].

En 2016 et 2017, au moment de la bataille de Mossoul, il est le chef des opérations dans la province de Ninive[5],[6],[7],[8]. Fin , il libère notamment son village natal, Saff al-Touth, qui avait été pris par l'État islamique en [2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Omar Ali, بالصور...من سيقود عمليات الموصل ؟, Rudaw, 14 avril 2015.
  2. a b c d et e Samuel Forey, Irak : Le général Jibouri libérateur en son village, Le Figaro, 31 octobre 2016.
  3. a et b Loveday Morris, Third U.S. combat death comes as American troops edge closer to the front lines in Iraq, The Washington Post, 3 mai 2016.
  4. Samuel Forey, Face à l'EI dans Mossoul, trois forces antagonistes attendent l'arme au pied, Le Figaro, 28 juin 2016.
  5. Jérôme Jadot, Bataille de Mossoul : le général irakien à la tête des opérations est serein, France info, 13 octobre 2016.
  6. Jérémy André, Daech - Irak : sur la route de Mossoul, la longue bataille du Tigre, Le Point, 18 juillet 2016.
  7. Antoine Malo, À Mossoul, le pire est à venir, Le Journal du Dimanche, 6 novembre 2016.
  8. Hélène Sallon, A Mossoul, les forces anti-EI relancent la bataille, Le Monde, 5 mai 2017.