Musée de la Gendarmerie et du Cinéma de Saint-Tropez

musée consacré à la gendarmerie et au cinéma à Saint-Tropez, implanté là à la suite de la série des aventures du Gendarme
Musée de la Gendarmerie
et du Cinéma de Saint-Tropez
Musée de la gendarmerie & du cinéma de St-Tropez - Logo.png
Gendarmerie de Saint-Tropez.jpg
Le musée à l'été 2020.
Informations générales
Ouverture
Surface
800 m2 au total[1]
(600 m2 pour l'espace d'exposition)[2]
Visiteurs par an
1000 par jour[3],[2]
78000 de juin à octobre 2016[4]
240 000 entre 2016 et 2018[5]
Site web
Collections
Collections
Matériel de gendarmerie, accessoires et costumes de cinéma, véhicules, photographies, affiches, entretiens filmés…
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
2, place Blanqui
83 990 Saint-Tropez
Coordonnées
Localisation sur la carte du Var
voir sur la carte du Var
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée de la Gendarmerie et du Cinéma est un musée situé à Saint-Tropez, dans le département du Var en France. Installé dans l'ancienne gendarmerie nationale, il a pour thème les liens du bâtiment avec la gendarmerie, le cinéma et les liens entre Saint-Tropez et le cinéma.

HistoriqueModifier

 
Le premier étage, sur la brigade de gendarmerie de Saint-Tropez.

Le bâtiment, situé place Blanqui, du nom du révolutionnaire socialiste, a abrité de 1879 à 2003 la brigade de gendarmerie de Saint-Tropez. L'idée d'un musée apparaît en 2012. Une exposition préliminaire intitulée « 100 ans pour Louis de Funès, 50 ans pour Le Gendarme de Saint-Tropez et la Ford Mustang » est tenue à l'été 2014, notamment en présence de trois des quatre « gendarmettes », Babeth, Catherine Serre et Nicaise Jean-Louis[6]. Prévu pour 2015[7], l'ouverture est réalisée en [8],[9]. Le budget initial est de 1,9 million d'euros[7]. Des membres de l'équipe des films du Gendarme de Saint-Tropez, dont France Rumilly, Patrick Préjean et Rémy Julienne participent à l'inauguration[10],[11].

Le musée est réalisé par l'Atelier des Charrons, une société stéphanoise choisie par concours[2], sous la direction de la conservatrice Gwenaëlle Van Butsele[12].

Le muséeModifier

 
L'entrée du musée.

Il est conçu comme un lieu interactif et immersif avec des pièces totalement recréées comme à l'époque, où l'on peut ouvrir les tiroirs, taper à la machine, s'installer dans une automobile d'époque[2],[13].

Rez-de-chausséeModifier

Cette partie abrite l'entrée du musée et son accueil, avec les caisses et la boutique.

Un hall permet des expositions temporaires. Elles ont eu pour thème depuis l'ouverture Brigitte Bardot (2017)[13], Des Animaux et des Stars (2018) avec des clichés réalisés par Edward Quinn[14],[15] et Johnny Hallyday (à partir de )[16].

Premier étageModifier

  • L'espace no 3 est entièrement dédié aux films du Gendarme de Saint-Tropez et leur acteur principal Louis de Funès.
  • Le dernier espace (no 4) survole les différents métiers du cinéma[14],[17],[5].

Second étageModifier

  • Le premier espace a pour thématique "Saint-Tropez, lieu de vacances", avec notamment la reconstitution d'une portion de la Route nationale 7.
  • L'espace no 2 évoque le cinéma à Saint-Tropez dans son approche culturelle et festive.
  • Le troisième espace est consacré à Saint-Tropez comme lieu de mode.

CollectionsModifier

Les collections du musée ont été acquises ou empruntés auprès de collectionneurs privés (comme l'ACSPMG, Association des Collectionneurs Pour la Sauvegarde du Patrimoine de la Maréchaussée à la Gendarmerie, présidée par Nicolas Moulin, conservateur des collections, et d'institutions comme les archives de Vincennes, Cinémathèque française, l'institut Lumière et la Société nouvelle de cinématographie (SNC)[18], société productrice des six films du Gendarme de Saint-Tropez. Des collections ont été créées pour la création du musée avec des entretiens inédits d'acteurs ou de personnes présentes sur des tournages de films à Saint-Tropez.

ÉvénementsModifier

Une statue en bronze de Brigitte Bardot de 2,5 m de haut et 700 kg et inspirée d'un dessin de Milo Manara est installée devant l'entrée du cinéma, sur la place Blanqui, en , un an après l'ouverture du musée, à l'occasion du 83e anniversaire de l'actrice[19].

En , une diffusion en plein air de la version restaurée du film Le Gendarme de Saint-Tropez est organisée[20],[21].

Notes et référencesModifier

  1. « La gendarmerie de Saint-Tropez se transforme en musée », sur Franceinfo, (consulté le )
  2. a b c et d « La touche stéphanoise dans l’ancienne gendarmerie de Saint-Tropez », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Musée des Gendarmes à Saint-Tropez : 30 000 entrées en un mois! », sur Var-Matin, (consulté le )
  4. Diane Andrésy, « À Saint-Tropez, le gendarme en grande forme », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, Provence 2018/2019 Petit Futé, Petit Futé, (ISBN 9791033184768, lire en ligne)
  6. Franck et Jérôme Gavard-Perret, « Interview des gendarmettes à Saint-Tropez », sur Autour de Louis de Funès, .
  7. a et b « Saint-Tropez, ouverture du musée de la Gendarmerie et du Cinéma en 2015 », sur LExpress.fr, (consulté le )
  8. « À la découverte du musée de la Gendarmerie et du Cinéma de Saint-Tropez », sur RTL.fr (consulté le )
  9. « Le musée de la Gendarmerie de Saint-Tropez ouvre enfin ses portes ! », sur Franceinfo, (consulté le )
  10. « Rémy Julienne : les Gendarmes perdent leur meilleur cascadeur », sur lavoixdugendarme.fr, La Voix du Gendarme, .
  11. Emeric Charpentier, « Anecdotes et photos… Rémy Julienne raconté par son filleul originaire de Saint-Tropez, Christophe Leys », Var-Matin, .
  12. « PHOTOS. Découvrez en avant-première l'extraordinaire musée tropézien de la Gendarmerie », sur Var-Matin, (consulté le )
  13. a et b « Le musée du Cinéma de Saint-Tropez », sur Europe 1 (consulté le )
  14. a b et c Dossier pédagogique du musée de la Gendarmerie et du Cinéma, mairie de Saint-Tropez, 2018 (lire ici)
  15. « Saint-Tropez : l'exposition photo Des animaux et des stars à découvrir jusqu'en janvier 2019 », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le )
  16. « Le musée de la Gendarmerie accueille Johnny Hallyday », sur Var-Matin, (consulté le )
  17. a et b « Musée de la Gendarmerie », sur saint-tropez.fr (consulté le ).
  18. « Musée de la Gendarmerie et du Cinéma de Saint-Tropez : visite virtuelle », Saint-Tropez Info, journal d'information de la mairie de Saint-Tropez, no 31,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. « Brigitte Bardot s'installe face à la gendarmerie », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  20. Il est de retour, uniforme et képi restaurés ! Le Gendarme de Saint-Tropez, Unzerofilm, 2018 (lire en ligne)
  21. « Une nouvelle version du film Le Gendarme de Saint-Tropez présentée cet été », sur Var-Matin, (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier