Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue mozabite. Pour le peuple mozabite, voir Mozabites.

Mozabite
ⵜⵓⵎⵣⴰⴱⵜ (tumzabt)
Pays Algérie
Région Mzab
Originaire de Alger et Ghardaïa
Nombre de locuteurs 233 900 [1]
Typologie SVO
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mzb
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF mzb
WALS bmz
Glottolog tumz1238
Échantillon
Iwriren d yidɣaɣen nsen, iɣeżran d waman nsen, iwriren d yibriden nsen, izumal nsen, ttalsen ɣef-sen !

Necnin nessawal s tumzabt : Awal n At IƔERSAN Nɛemmer Dzayer, ul-s ya... Gaɛ Idzayriyen d Imaziɣen, cra ssiwilen s taɛrabt, ul llin d at-tzit ! Rebbi ad wen-iɛin !

Awal nneɣ an teqbaylit, tamahaq d tcawit...
Carte des parlers berbères nord-sahariens (en), dont fait partie le mozabite
Carte des localités berbérophones du Mzab, du Wad Righ et de Wargla

Le mozabite, en berbère ⵜⵓⵎⵣⴰⴱⵜ (tumzabt) est la langue vernaculaire du peuple éponyme, variante de la langue amazighe, parlée par les Amazighs Mozabites (déformation française du mot Mzab), habitants de la vallée du Mzab (en Algérie, au sud de l'Atlas saharien). Pratiquée par environ 200 000 locuteurs, elle est distribuée dans les oasis de la région et certains regroupements plus importants comme la ville de Ghardaïa.

Selon un dernier rapport de l'Unesco qui dénombrait 13 variétés de langue amazigh en voie d'extinction à travers plusieurs régions d'Algérie, la langue mozabite (tumẓabt) est classée en risque l'extinction. [2][2][2]

BibliographieModifier

  • Émile Masqueray, « Comparaison d’un vocabulaire des Zenaga avec les vocabulaires correspondants des dialectes Chawia et des Beni Mzab », Archives des missions scientifiques et litteraires 3/5, 1879, p. 473-533

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier