Morlanwelz

commune de Wallonie (Belgique)

Morlanwelz
Morlanwelz
Hôtel de Ville de Morlanwelz bâti en 1895.
Blason de Morlanwelz
Héraldique
Drapeau de Morlanwelz
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement La Louvière[1]
Bourgmestre Christian Moureau (PS)
Majorité PS
Sièges
MR
PS
100% Citoyen
M+
25
2
15
5
3
Section Code postal
Morlanwelz-Mariemont
Carnières
Mont-Sainte-Aldegonde
7140
7141
7141
Code INS 58004
Zone téléphonique 064
Démographie
Gentilé Morlanwelzien(ne)[2]
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
19 208 ()
48,35 %
51,65 %
942,75 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
21,33 %
62,03 %
16,64 %
Étrangers 12,91 % ()
Taux de chômage 19,22 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 17 772 €/hab. (2021)
Géographie
Coordonnées 50° 27′ nord, 4° 14′ est
Superficie
– Terr. non-bâtis
– Terrains bâtis
– Divers
20,38 km2 (2021)
63,12 %
20,17 %
16,71 %
Localisation
Localisation de Morlanwelz
Situation de la commune dans l'arrondissement de La Louvière et la province de Hainaut
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Morlanwelz
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Morlanwelz
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de la Région wallonne
Morlanwelz
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
Morlanwelz
Liens
Site officiel morlanwelz.be

Morlanwelz (prononcé : [mɔʀ.lɑ̃.we][3] ; en wallon Marlanwè) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

La commune fait partie de la région du Centre, avec 19 009 habitants répartis sur trois sections de commune. Dans la seconde moitié du vingtième siècle, la ville belge a accueilli de nombreux immigrants d'origine italienne (environ 3 000), principalement de Villarosa, une ville de l'arrière-pays sicilien avec laquelle Morlanwelz est jumelée depuis 2002.

Géographie modifier

Sections de commune modifier

# Nom Superf.
(km²)[4]
Habitants
(2020)[4]
Habitants
par km²
Code INS
1 Morlanwelz-Mariemont 9,65 9.467 981 58004A
2 Carnières 7,72 8.135 1.054 58004B
3 Mont-Sainte-Aldegonde 3,01 1.516 504 58004C

Communes limitrophes modifier

Héraldique modifier

 
La commune de Morlanwelz dispose d’un blason qui lui avait été originellement octroyé le 27 juillet 1908 et montrait simplement les armoiries de la Province de Hainaut. Le seul sceau local datant de 1546 montrait également les armoiries de la Province de Hainaut. Après la fusion des communes du 1er janvier 1977, un petit écu a été ajouté avec une bande et deux étoiles pour Mont-Sainte-Aldegonde et les anciennes armoiries de Carnières[5]. Les armoiries de Carnières lui avaient été octroyées le 23 septembre 1931 et étaient blasonnées : "D'or au sautoir de gueules chargé en cœur d'un annelet d'argent "[6].
Blasonnement : Écartelé, aux 1 et 4 d'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, aux 2 et 3 d'or au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, chargé en abîme d'un écu parti au 1 d'azur à la bande d'argent, accompagnée de deux étoiles d'or, au 2 d'or au sautoir de gueules[7].
 
Drapeau de Morlanwelz: Deux laizes longitudinales jaune et rouge avec deux grands losanges évidés se prolongeant l'un dans l'autre, touchant les bords supérieur et inférieur du tablier et formant ainsi la lettre capitale M en noir et la capitale W en jaune.[8].


Démographie modifier

Démographie : Commune fusionnée modifier

En tenant compte des anciennes communes entraînées dans la fusion de communes de 1977, on peut dresser l'évolution suivante:

Les chiffres des années 1831 à 1970 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source: DGS , de 1831 à 1981=recensements population; à partir de 1990 = nombre d'habitants chaque 1 janvier

Économie modifier

 
La gare, de Morlanwelz-Mariemont.

Transports en commun : la localité est notamment desservie par le bus 30 Anderlues - Morlanwelz - La Louvière - Strépy-Bracquegnies - Thieu. La ligne 82 permet de se rendre vers Trazegnies et vers Mons SNCB. La ligne 133 permet de se rendre à La Louvière.


Écoles modifier

Enseignement communal modifier

  • École communale mixte de l'Allée des Hêtre qui n'existe plus.
  • École communale mixte de la Place Roosevelt.
  • École communale mixte du Centre.
  • École communale mixte des Trieux.

Enseignement provincial modifier

  • H.E.P.H. Condorcet / Catégorie pédagogique (anciennement E.N.F.H.).
  • I.P.E.P.S. - Carnières / Institut Provincial d'Enseignement de Promotion Sociale - Carnières.
  • I.P.E.P.S. - Morlanwelz / Institut Provincial d'Enseignement de Promotion Sociale - Morlanwelz.
     
    Athénée provinciale de Morlanwelz.
  • Charles Deliège - coiffure / Institut Provincial Charles Deliège - coiffure.
  • Charles Deliège - hôtellerie / Institut Provincial Charles Deliège - hôtellerie.
  • Application - maternel et primaire / École fondamentale provinciale d'Application : enseignement maternel et primaire.
  • Athénée Provincial Mixte Warocqué.

Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française) modifier

  • Institut technique de la Communauté française (ITM).
  • Institut d'enseignement de promotion sociale.
  • Haute école de la communauté française du Hainaut (HECFH).

Enseignement Libre modifier

  • Collarmont maternel / École maternelle libre Sainte-Thérèse - implantation de Collarmont.
  • Enfant-Jésus maternel et primaire / École maternelle et primaire libre subventionnée de l'Enfant-Jésus.
  • Saint-Joseph maternel / École maternelle libre Sainte-Thérèse - implantation Saint-Joseph.
  • Sainte-Thérèse maternel et primaire / École maternelle et primaire libre Sainte-Thérèse.

Patrimoine et bâtiments remarquables modifier

Le patrimoine immobilier classé.

Patrimoine architectural modifier

Morlanwelz modifier

 
Prieuré de Montaigu.
  • Les ruines de l'abbaye de l'Olive, fondée en 1218, reposent à Morlanwelz, dans le bois de Mariemont[10].
  • Prieuré de Montaigu. Construit en 1615.
  • L'hôtel de ville.
  • L'église Saint-Martin.
  • L'athénée provinciale du Centre.
  • L'ancien orphelinat construit en 1910.
  • L'ancienne crèche construite en 1901.
  • L'ancienne maternité construite en 1907.

Carnières modifier

  • La maison natale du peintre Alexandre-Louis Martin.
  • Ancienne maison communale (1837).

Mont-Sainte-Aldegonde modifier

  • Eglise Sainte-Adegonde (XVIIIe siècle).

Autres aspects culturels modifier

Carnavals modifier

Musées modifier

  • Musée Alexandre-Louis Martin.
  • Musée de la Haute Haine.
  • Musée Philippe de Marnix → n'existe plus.
  • Musée Royal de Mariemont.
  • La Maison du Temps qui passe.
  • Maison des Arts et du Patrimoine Social → n'existe plus.

Autres événements modifier

  • Manade de Collarmont.
  • Éditions Lansman.
  • Festival Bédélire → n'existe plus.
  • Morlanwelz sur Mississippi (jazz).
  • La Fête à la Ferme.
  • La Journée sans voiture (le 3e dimanche de septembre).
  • L'opération Place aux Enfants (le 3e samedi d'octobre).
  • Le jogging "Les Crêtes de l'Olive" (le 4e dimanche d'octobre).
  • Le grand marché de Noël sous chapiteaux (le 1er week-end de décembre).
  • La cérémonie des Noces d'Or (le 3e dimanche de juin).
  • Morlanwelz en Fête "Voyage en Italie" (le 3e week-end de mai).

Personnalités modifier

Jumelages modifier

Galerie modifier

Notes et références modifier

  1. Décret de la Région wallonne du 25 janvier 2018 modifiant les articles L1332-18 et L2212-6 ainsi que l'annexe 3 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation publié au Moniteur Belge du 5 février 2018 (Numac : 2018200534)
  2. Jean Germain, Guide des gentilés : les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne), p. 40.
  3. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, (lire en ligne), p. 106.
  4. a et b https://statbel.fgov.be/fr/open-data/population-par-secteur-statistique-10
  5. Heraldy of the World (https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Morlanwelz)
  6. Heraldy of the World (https://www.heraldry-wiki.com/heraldrywiki/index.php?title=Carni%C3%A8res_(Hainaut))
  7. Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 2 : Communes wallonnes M-Z, Communes bruxelloises, Communes germanophones, Bruxelles, Dexia, , p. 567
  8. Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 2 : Communes wallonnes M-Z, Communes bruxelloises, Communes germanophones, Bruxelles, Dexia, , p. 568
  9. https://view.officeapps.live.com/op/view.aspx?src=https%3A%2F%2Fstatbel.fgov.be%2Fsites%2Fdefault%2Ffiles%2Ffiles%2Fdocuments%2Fbevolking%2F5.1%2520Structuur%2520van%2520de%2520bevolking%2FPopulation_par_commune.xlsx&wdOrigin=BROWSELINK
  10. Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, p. 59.
  11. Site de la commune de Villarosa et Villarosani.it - La Communauté des citoyens de Villarosa

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Bibliographie modifier

  • Ed. Roland, « Le château-fort de Morlanwelz », Documents et rapports de la Société royale d'archéologie et de paléontologie de Charleroi, t. XLIX,‎ 1951-1954, p. 105-152
  • Lucien Bouton, Alain Cambier et Jean Henne, Morlanwelz au fil du temps, Morlanwelz, Cercle d'Histoire d'Archéologie de Morlanwelz, , 131 p.
  • Alain Cambier et Jean Henne, Morlanwelz notre entité au fil du temps, Jumet, iph éditions, , 165 p. (ISBN 2-930336-44-7)
  • Olivier Hubinont, Morlanwelz-Moderne, Morlanwelz, Imprimerie et papeterie Emile Geuse, , 85 p.

Liens externes modifier