Montjuïc

colline dominant l'ancienne ville et le vieux port de Barcelone

Montjuïc
Vue de la colline.
Vue de la colline.
Géographie
Altitude 185 m[1]
Massif Système méditerranéen catalan
Coordonnées 41° 21′ 46″ nord, 2° 09′ 53″ est[1],[2]
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Catalogne
Province Barcelone
Géologie
Âge Paléogène
Type Colline
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Montjuïc
Géolocalisation sur la carte : Catalogne
(Voir situation sur carte : Catalogne)
Montjuïc

Montjuïc est une colline dominant l'ancienne ville, le vieux port et la zone franche de la ville de Barcelone.

Populairement nommée Muntanya de Montjuïc[3], elle est l'un des hauts lieux de la mémoire historique, notamment de la guerre d'Espagne et de la dictature franquiste[4].

De nombreux édifices y furent construits pour les Jeux olympiques d'été de 1992, comme le stade olympique Lluís-Companys.

ToponymieModifier

Une des hypothèses est que le nom de Montjuïc est probablement issu du latin Mons Jovis ou Mons Jovicius. L'hypothèse qu'il soit une déclinaison de « mont des Juifs » est moderne et aucun ouvrage ancien n'y fait référence. Depuis le Moyen Âge le « mont Juif » est traditionnellement ancré dans la culture, en raison notamment de la présence d’un cimetière hébraïque sur la colline datant de cette époque. Une gravure du port de Barcelone datant de 1720 « Barcino. Barcelona, por Joseph Friderich Leopold » désigne Montjuic comme le « mont Juif »[5].

GéographieModifier

La montagne culmine à 185 mètres d'altitude[1]. Elle date du Paléogène.

 
Vue de Montjuïc depuis le parc Güell

HistoireModifier

Une colonie celtibère – contraction de « Celte » et « Ibère » – occupa probablement la hauteur avant que les Romains y construisent un temple dédié à Jupiter, dieu de la foudre et de l'orage.

Depuis la fin du XIXe siècle, un des versants de la colline abrite le cimetière de Montjuïc.

Le président catalan Lluís Companys, arrêté par la Gestapo et livré à Franco par la France de Vichy, a été fusillé au château de Montjuïc en 1940 pendant la répression contre les républicains catalans et espagnols[6]. Sa dépouille repose aujourd'hui au mémorial du Fossar de la Pedrera, sur le versant sud de la colline[7].

AttractionsModifier

Montjuïc abrite le jardin botanique de Barcelone, le musée de l'olympisme et des sports et la fondation Miró. C'est là aussi que se trouve la tour de télécommunications de Montjuïc dessinée par Santiago Calatrava (1989-1992).

Le parc de Montjuïc a abrité le circuit automobile de Montjuïc où ont eu lieu de nombreuses courses notamment le GP d'Espagne de 1969 à 1975 en alternance avec Jarama.

Le château de Montjuïc, qui a été construit en haut de la colline, abrite un musée militaire[8] inauguré par Franco. Il servit de forteresse et également de prison contre les républicains espagnols sous la répression franquiste[9].

L'escalade de Montjuïc est une course cycliste qui se déroule au mois d'octobre.


Notes et référencesModifier

  1. a b et c Montjuïc sur l'ICGC.
  2. Montjuïc sur l'IGN espagnol.
  3. « Telefèric de Montjuïc | Téléphérique de Barcelona », sur www.telefericdemontjuic.cat (consulté le )
  4. (es) « El Castillo del franquismo », sur Castell de Montjuïc, (consulté le )
  5. Marie, « Le quartier Montjuic », sur Visiter Barcelone,
  6. jose-maria almirall, « Lluis Companys. Le seul président élu en Europe à avoir été fusillé. », sur Mediapart (consulté le )
  7. (en-US) Nick Lloyd, « Commemorating the Past: Fossar de la Pedrera », sur (barcelona-metropolitan.com),
  8. « Museu Militar », sur www.catalunya.com (consulté le )
  9. « 乱码成人中文字幕在线电影,宝宝怎么这么湿~别磨人音频,洗濯屋一2集无删减下载动漫,极致宫交 双性 潮喷 H », sur www.city-getaway.com (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier