Ouvrir le menu principal
Jardin botanique de Barcelone
Botanical garden barcelona2.jpg
Géographie
Adresse
Coordonnées
Histoire
Ouverture
Architectes
Carlos Ferrater (d), Bet Figueras (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ne doit pas être confondu avec Jardin botanique historique de Barcelone.
vue sur le jardin botanique

Le jardin botanique de Barcelone est le centre de référence de la flore méditerranéenne en Catalogne. Créé en 1999 il est situé sur la pente du parc de Montjuïc, tout comme le jardin botanique historique de Barcelone, créé lui en 1930. Les deux jardins font partie intégrante du musée des Sciences naturelles de Barcelone.

Sommaire

HistoireModifier

Le premier jardin botanique de Barcelone a été créé en 1930 dans les trous laissés par d'anciennes carrières de pierres dans la partie haute de la colline de Montjuïc sur un terrain en forte pente. La guerre d'Espagne (1936-1939) retarda son ouverture au public, qui dut attendre jusqu'en 1941. Ce jardin accueille les collections des plantes des Pyrénées et des iles Baléares ce qui lui a permis très rapidement de jouer un rôle de conservatoire de la biodiversité. Le jardin fondé en 1930 et inauguré en 1941 fut fermé en 1986 avec le lancement des travaux des installations sportives destinées aux Jeux olympiques de Barcelone de 1992, mais il rouvrit ses portes en 2003. Entretemps, un nouveau jardin botanique a été créé et inauguré en 1999, celui qui prit alors le nom de jardin botanique de Barcelone, le jardin créé en 1930 devenant alors le jardin botanique historique de Barcelone[1]. En 2008 les deux jardins ont intégré le musée des Sciences naturelles de Barcelone[2].

Flore méditerranéenneModifier

C'est une végétation liée au climat méditerranéen qui se caractérise par un long été sec, des hivers doux et des pluies au printemps et durant l'automne. Ce climat ne se retrouve que sur 5 % de la surface de la terre mais dans cinq régions du monde dans lesquelles les plantes ont eu une évolution adaptative spécifique qui pourtant donne des paysages assez semblables.

Les sentiers nous permettent d'accéder de zone en zone, en commençant par les îles Canaries situées à l'entrée et de monter jusqu'à la méditerranée occidentale surplombée par l'institut botanique.

Sous la foret de pins et de palmier, les diverses euphorbes caractéristiques des Îles Canaries

La végétation d'Afrique du Sud est représentée par des arbres dont des acacias et des erythrinas, et surtout des fleurs éclatantes gazinias et diverses composées et plantes grasses

La zone consacrée à l'Australie présente la foret ancienne dominée par les baksias et les grevillae et aussi les eucalyptus.

Parmi les plantes de rivages littoraux secs du Chili prédominent les puyas les cactus San Pedro.

Les formations boisées typiques de Californie sont variées avec des Séquoias[Lesquels ?], des pins américains, des cyprès et des chênes, alors que yuccas et agaves colonisent les espaces sub-désertiques.

En Méditerranée orientale, la forêt et la steppe sont dominées par les genets et les plantes de la famille des composées, tandis que la Méditerranée occidentale est caractérisé par le maquis dominé par les plantes aromatiques, composées et labiées.

La foret de l'Atlas est représentée par ses cèdres Cedrus atlantica et ses arganials Argania spinosa ainsi que quelques labiées.

Institut botaniqueModifier

Il est spécialisé dans l'étude de la flore méditerranéenne.

Sa bibliothèque a été créée en 1916.

Son herbier comporte trois sections

  • herbier historique constitué de plantes recueillies du XVIIe au XIXe siècle
  • herbier général
  • herbier des cryptogammes

Le musée Salvador ou cabinet d'histoire naturelle donné à l'institut botanique en 1938 et qui comporte une bibliothèque, un important herbier pré-Linnéen et des collections de minéraux et de fossiles

Voir aussiModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. « Però l'antecedent immediat del nostre jardí és el que ara anomenem Jardí Botànic Històric » ('Or, l'ancêtre immédiat de notre jardin est celui qui est en ce moment est appelé jardin botanique historique'), in Amadeu Camps, «El Jardí Ja Té Cinc Anys!», Brolla, Bulletin du jardin botanique de Barcelone, n° 5, septembre 2004, p. 10. (ca)
  2. El NAT, Què som : Història ; site web officiel du musée des Sciences naturelles de Barcelone. (ca)

Voir aussiModifier