Michel de Ratisbonne

Michel (mort le ) est le douzième évêque de Ratisbonne de 942 à sa mort.

Michel
Biographie
Naissance Ie millénaire
Ordre religieux Bénédictin
Décès
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Ratisbonne
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé mineur de Saint-Emmeran

BiographieModifier

Au moment de sa nomination comme évêque, Michael est vicaire général de la région bohémienne du diocèse de Ratisbonne, à Prague. Vraisemblablement, il est présent jusqu'au meurtre de Venceslas de Bohême. Au moment du règne de Boleslav de Bohême, il est invité à la consécration de l'église Saint-Guy. En raison de la tension politique au lendemain du fratricide, il accepta cette invitation après une longue période d'hésitation. Boleslav confie son fils Strachkvas (de) aux soins de l'abbaye Saint-Emmeran[1]. Comme les autres premiers évêques de Ratisbonne, il est également abbé mineur de Saint-Emmeran. L'évêque Michel empêche les efforts de Boleslav pour établir un diocèse de Prague indépendant, ce qui aura lieu en 973 avec son successeur Wolfgang[2].

Dans l'armée d'Otton le Grand, Michel participe aux batailles en Bohême. Il participe également à la bataille du Lechfeld contre les Magyars. Deux dirigeants hongrois importants (Bulcsú (de) et Lehel (de)) sont pendus à Ratisbonne[3]. Lors d'une bataille ultérieure, l'évêque est grièvement blessé ; le chroniqueur et évêque de Mersebourg Dithmar le rapportera en détail[4].

Notes et référencesModifier

  1. Émile Amann, Auguste Dumas, Histoire de l'Église : depuis les origines jusqu'à nos jours, vol. 7, L'Église au pouvoir des laïques (888-1057), Bloud et Gay, , 544 p., p. 383
  2. (en) Nora Berend, Christianization and the Rise of Christian Monarchy : Scandinavia, Central Europe and Rus' c.900–1200, Cambridge University Press, , 460 p. (ISBN 9780521876162, lire en ligne), p. 231
  3. André Larané, « Otton Ier écrase les Hongrois au Lechfeld », sur herodote.net, (consulté le )
  4. (de) Luitpold Brunner, Die einfälle der Ungarn in Deutschland bis zur schlacht auf dem lechfeld am 10. august des jahres 955 : Gelegenheitsschrift zur neunten säkularfeier des an benanntem tage erfochtenen sieges der Deutschen über die Ungarn, , 109 p. (lire en ligne), p. XLIII

Liens externesModifier