Émile Amann

historien français

Émile Amann, né le à Pont-à-Mousson et mort le à Strasbourg, est un historien français de l'Église.

Émile Amann
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion

BiographieModifier

Après des études au grand séminaire de Nancy, Émile Amann poursuit sa formation à l'Institut catholique, à Paris. Il est mobilisé en 1914 et combat durant les quatre années de la première guerre mondiale. Après sa démobilisation, il rejoint la faculté de théologie catholique de l'Université de Strasbourg (refondée après le retour à la France des trois départements annexés en 1870), où il enseigne l'histoire ancienne de l'Église jusqu'à sa mort.

Il est notamment reconnu pour sa collaboration au Dictionnaire de théologie catholique, de 1922 à sa mort.

ŒuvresModifier

  • Les actes de Paul et ses épîtres apocryphes (1913)
  • Les actes de Pierre (1920)
  • L’Église des premiers siècles (1928)
  • (en) The church of the early centuries, Londres, Sands, , 260 p. (disponible sur Internet Archive).
  • L'époque carolingienne (1938)
  • L’Église au pouvoir. Les laïcs (1940)

Notes et référencesModifier

Annonce de la mort de Émile Amann dans la Revue des Sciences Religieuses, 1948, vol. 22, no 1, p. 5-8.

Liens externesModifier