Michális Chryssohoïdis

homme politique grec

Michális Chryssohoïdis
(el) Μιχάλης Χρυσοχοΐδης
Illustration.
Michális Chryssohoïdis en 2014.
Fonctions
Ministre grec de la Protection du citoyen
En fonction depuis le
(1 an, 6 mois et 18 jours)
Premier ministre Kyriákos Mitsotákis
Gouvernement Kyriákos Mitsotákis
Prédécesseur Ólga Yerovassíli
Ministre des Infrastructures, des Transports et des Réseaux

(1 an, 7 mois et 2 jours)
Premier ministre Antónis Samarás
Gouvernement Samarás
Prédécesseur Kostís Hadjidákis
Successeur Geórgios Stathákis
Ministre grec de la Protection du citoyen

(2 mois et 10 jours)
Premier ministre Loukás Papadímos
Gouvernement Papadímos
Prédécesseur Chrístos Papoutsís
Successeur Elefthérios Ikonómou
Ministre du Développement, de la Compétitivité et de la Marine[a]

(1 an et 6 mois)
Premier ministre Giórgos Papandréou
Loukás Papadímos
Gouvernement Giórgos Papandréou
Papadímos
Prédécesseur Loúka Katséli
Successeur Ánna Diamantopoúlou
Ministre de la Protection du citoyen

(11 mois)
Premier ministre Giórgos Papandréou
Gouvernement Giórgos Papandréou
Prédécesseur Spýridon Flogaïtis
Successeur Chrístos Papoutsís
Ministre de l'Ordre public

(4 ans, 4 mois et 18 jours)
Premier ministre Konstantínos Simítis
Gouvernement Simítis II et III
Prédécesseur Phílippos Petsálnikos
Successeur Geórgios Florídis
Député grec

(25 ans, 7 mois et 8 jours)
Circonscription Imathie (1989-2007)
Athènes B (2007-2015)
Législature Ve, VIe, VIIe, VIIIe, IXe, Xe, XIe, XIIe,XIIIe, XIVe, XVe
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Véria (Grèce)
Nationalité Grec
Parti politique PASOK (1974-2019)
Diplômé de Université Aristote de Thessalonique

Michális Chryssohoïdis
Ministres de la Protection du citoyen de Grèce
Ministres du Développement de Grèce

Michális Chryssohoïdis (en grec moderne : Μιχάλης Χρυσοχοΐδης), né le à Véria, est un homme politique grec ayant appartenu au Mouvement socialiste panhellénique (PASOK).

Il est député au Parlement entre 1989 et 2012, représentant d'abord l'Imathie puis l'aire urbaine d'Athènes. Entre 1999 et 2003, il est ministre de l'Ordre public, fonction qu'il retrouve entre 2009 et 2010, puis de mars à , et depuis 2019 sous le titre de ministre de la Protection du citoyen.

En , il devient pour 18 mois ministre du Développement. De à , il est ministre des Transports.

BiographieModifier

Michális Chryssohoïdis naît le à Véria, chef-lieu du district septentrional d'Imathie.

Il étudie le droit à l'université Aristote de Thessalonique.

DéputéModifier

Il obtient son premier mandat parlementaire lors des élections législatives du 18 juin 1989, en étant élu député au Parlement dans la circonscription de l'Imathie. Il y est réélu systématiquement jusqu'aux élections législatives du 16 septembre 2007, lorsqu'il passe dans la deuxième circonscription d'Athènes. Il quitte l'assemblée à la clôture de la XVe législature, le .

MinistreModifier

Le , Michális Chryssohoïdis est nommé à 43 ans ministre de l'Ordre public à l'occasion d'un remaniement du deuxième gouvernement de Konstantínos Simítis. Reconduit en 2000, il est relevé de son poste au cours du remaniement du 7 juillet 2003.

Lorsque le Mouvement socialiste panhellénique (PASOK) retrouve le pouvoir le , Giórgos Papandréou l'appelle dans son cabinet en tant que ministre de la Protection du citoyen, nouvelle dénomination du ministère de l'Ordre public. Le , il devient ministre de l'Économie, de la Compétitivité et de la Marine. L'intitulé est modifié le , le terme de « développement » remplaçant celui d'« économie ».

Il est confirmé le dans le gouvernement d'unité nationale de Loukás Papadímos. Il retrouve le le ministère de la Protection du citoyen, qu'il quitte dès le suivant. Le , le conservateur Antónis Samarás élargit son gouvernement minoritaire aux socialiste, Chryssohoïdis étant alors choisi comme ministre des Infrastructures, des Transports et des Réseaux. Il quitte l'exécutif quand Samarás quitte le pouvoir, en .

Il retourne une nouvelle fois au sein du gouvernement, lorsque le nouveau Premier ministre conservateur Kyriákos Mitsotákis le désigne ministre de la Protection du citoyen. Les socialistes siégeant cette fois-ci dans l'opposition, Michális Chryssohoïdis est exclu du PASOK, dont il était membre depuis 1974[1].

NotesModifier

  1. Ministre de l'Économie, de la Compétitivité et de la Marine jusqu'au 27 juin 2011.

RéférencesModifier

  1. « Michalis Chrisochoidis, Greece's "Terrorist Hunter", Returns to Center Stage », Greek Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2019)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Ressource relative à la vie publique  :