Ouvrir le menu principal
Université Aristote de Thessalonique
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Αριστοτέλειο Πανεπιστήμιο Θεσσαλονίκης (ΑΠΘ)
Localisation
Localisation
Municipalité de Thessalonique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Localisation sur la carte de Grèce
voir sur la carte de Grèce
Red pog.svg
Divers
Devise
Sacrifice aux muses et charites
Membre de
Site web

L’université Aristote de Thessalonique ou Salonique (en grec : Αριστοτέλειο Πανεπιστήμιο Θεσσαλονίκης) est une université grecque, située à Thessalonique. Elle fut créée en 1925 et compte 44 départements.

HistoriqueModifier

L'université Aristote de Thessalonique est créée en 1925 sous l'impulsion du gouvernement d'Alexandros Papanastasiou, et ouvre ses portes en 1926 avec la faculté de philosophie. La faculté de physiques et mathématiques ouvre l'année suivante, et la faculté de droit et économie en 1928. Les facultés de médecine et de théologie démarrent en 1941. Entre 1950 et 1960 sont créés la faculté de vétérinaire, l'institut des langues étrangères, l'école d'ingénieurs, et l'école de dentistes. En 1982, l'université restructure ses cursus et poursuit son développement[1].

Avant de se dresser en université en 1925, le bâtiment était une école bâtie au début du XXe siècle avec les pierres tombales de l'ancien cimetière juif de Salonique sur lequel l'université s'élève aujourd'hui[2],[3].

En mars 2014, l'université Aristote de Thessalonique signe un programme de collaboration avec l'université Fan Noli[4].

DescriptionModifier

L'université fait partie du Groupe de Coïmbre, du Réseau d'Utrecht et de TIME.

FacultésModifier

  • Faculté de philosophie
  • Faculté de sciences
  • Faculté de sciences géotechniques
  • Faculté de droit et économie
  • Faculté de la santé
  • Faculté de théologie
  • Faculté d'ingénieurs
  • Faculté de l'éducation
  • Faculté des beaux-arts
  • École de l'éducation physique et sportive
  • École de journalisme et média
  • École de sciences politiques

DirecteursModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Brief history », sur Auth.gr
  2. Nicholas Stavroulakis, Salonika, Jews and dervishes, Talos press, Athènes, 1993 présenté sur le site du Musée Juif de Thessalonique
  3. Sources : - Georges Bensoussan, Édouard Husson & Jean-Marc Dreyfus, Dictionnaire de la Shoah, éd. Larousse, 2009, Paris, p. 259, (ISBN 978-2-035-83781-3) - Odette Varon-Vassard, Des Sépharades aux Juifs grecs, Éditions Le Manuscrit, 2019
  4. (en) « Memorandum of understanding between Aristotle University of Thessaloniki and University Fan S. Noli of Korce », sur International-relations.auth.gr,

Voir aussiModifier