Merlin (mini-série, 1998)

mini-série télévisée de 1998
(Redirigé depuis Merlin (téléfilm, 1998))

Merlin

Titre original Merlin
Genre Aventures, drame, fantasie, romance
Production Chris Thompson
Acteurs principaux Sam Neill
Helena Bonham Carter
John Gielgud
Rutger Hauer
James Earl Jones
Miranda Richardson
Isabella Rossellini
Martin Short
Musique Trevor Jones
Pays d'origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 2
Durée 185 minutes
Diff. originale

Merlin est une mini-série britanno-américaine en deux épisodes de Steve Barron, produite par Hallmark Entertainment et diffusée en 1998.

Une suite à la mini-série, L'Apprenti de Merlin (Merlin's Apprentice), a été réalisée en 2006.

SynopsisModifier

L'histoire adapte la légende arthurienne narrée par et du point de vue de l'enchanteur Merlin, de sa naissance à ses vieux jours.

Résumé détailléModifier

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Rôles principaux
Rôles secondaires

MusiqueModifier

Le compositeur de la mini-série est Trevor Jones.

GénériquesModifier

La musique de générique, thème de la mini-série, est tirée de la bande originale.

Bande originaleModifier

Merlin
Original Soundtrack[1]

Bande originale de Trevor Jones et l'Orchestre symphonique de Londres
Sortie [2] (CD)
Enregistré EMI Abbey Road Studios, Londres (  Angleterre)
Durée 1:13:10
Genre Bande originale
Musique savante
Format Album
Auteur Trevor Jones
Compositeur Trevor Jones
Producteur Trevor Jones
Robert Townson
Label Varèse Sarabande / Varèse

La bande originale de la mini-série, composée par Trevor Jones et arrangée par Simon Rhodes, est interprétée par l'Orchestre symphonique de Londres.

Autour de la mini-sérieModifier

  • Les apparences plaisantes choisies par le gnome Frik pour Morgane et lui, ne sont ni plus ni moins que celles dépourvues de prothèses de leur acteur respectif (Martin Short et Helena Bonham Carter) ;
  • des incohérences se sont glissées dans l’œuvre :
  • dans les dialogues entre les deux épisodes : à la fin du premier, l'accord entre Frik et la petite Morgane portait explicitement sur le fait de lui apprendre la magie contre un service ; quand ils se revoient dans le second lorsqu'elle est devenue adulte, et discutent de la promesse qu'il vient honorer, celle-ci est textuellement changée en « la rendre belle » (« make her beautiful » dans la version originale), Morgane n'étant ensuite jamais vue apprenant ou utilisant la magie ;
  • également dans le doublage français de la reine Mab (Frédérique Tirmont), dont la voix inhumaine et anormalement rauque tout au long de l'histoire devient — sans raison apparente — humaine et normale dans la scène où elle hurle après Mordred en sentant sa fin approcher.
  • entre autres libertés prises dans cette adaptation par rapport à la légende :

Sortie vidéoModifier

La mini-série a fait l'objet de plusieurs éditions en DVD :
Merlin
  • Making of (VO) ;
  • featurette sur la légende de Merlin ;
  • notes de production ;
  • filmographies des acteurs.
Merlin
  • Support physique : DVD-9 Keep Case ;
  • sortie :  ;
  • édition : Elephant Films ;
  • distribution : Sony Pictures Home Entertainment ;
  • ratio écran : 1.33:1 plein écran 4:3 ;
  • audio :
  • Français 5.1 Dolby Digital ;
  • anglais 5.1 Dolby Digital.
  • sous-titrage : français ;
  • suppléments :
  • durée du métrage : 182 minutes ;
  • région : zone ALL PAL[4].



FranchiseModifier

Une autre mini-série de deux épisodes servant de suite à l’œuvre, L'Apprenti de Merlin (Merlin's Apprentice) parfois renommée Camelot et la quête du Graal en version française, a été réalisée en 2006 avec Sam Neill et Miranda Richardson, qui reprennent leur rôle.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Disc💿gs — Trevor Jones – Merlin (Original Soundtrack) », sur Discogs (consulté le ).
  2. « AllMusic — Trevor Jones – Merlin [Original Soundtrack] », sur AllMusic (consulté le ).
  3. [1]
  4. [2]

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier