Pensée

activité mentale impliquant la conscience subjective d’un individu

Au sens large du terme, penser est une activité psychique, consciente dans son ensemble (mais parfois incontrôlée), qui recouvre les processus par lesquels sont élaborées, en réponse aux perceptions venues des sens, la synthèse des images et des sensations réelles et imaginaires qui produisent les concepts que l'être humain associe pour apprendre, créer, agir et communiquer dans la réalité.

ÉtymologieModifier

Penser vient du bas latin « pensare » (en latin classique : peser, comparer), fréquentatif du verbe « pendere » : peser.

DéfinitionModifier

Le TLFi définit la pensée comme "[e]nsemble des facultés psychologiques tant affectives qu'intellectuelles."[1]

En philosophieModifier

Dans Le Sophiste, Platon définit la pensée comme « discours intérieur que l'âme tient en silence avec elle-même » (263 d et sq., trad. Chambry). Et dans le Théétète, il l'avait déjà définie comme « discours que l'âme se tient à elle-même sur les objets qu'elle examine » (189 e et sq, trad. Chambry). La caractéristique essentielle de la pensée est donc la réflexivité ("avec elle-même", "à elle-même").

En psychiatrieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « PENSÉE : Définition de PENSÉE », sur www.cnrtl.fr (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Pensée.

Articles connexesModifier