Ouvrir le menu principal

Max Irons

acteur britannique
Max Irons
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Maximilian Paul Diarmuid Irons
Naissance (34 ans)
Camden, Londres, Angleterre (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur
Mannequin
Films notables Le Chaperon rouge
Les Âmes Vagabondes
The Woman in Gold
Séries notables The White Queen
Condor

Max Irons, né le [1] dans le district de Camden à Londres en Angleterre, est un acteur et mannequin britannique.

Il est surtout connu pour le rôle d'Henry dans Le Chaperon rouge au côté d'Amanda Seyfried et de Shiloh Fernandez, et celui de Jared Howe dans Les Âmes Vagabondes (The Host) au côté de Saoirse Ronan et Jake Abel et plus récemment pour l'un des rôles principaux dans la série britannique The White Queen.

BiographieModifier

Il naît dans le district de Camden à Londres en Angleterre, de l'acteur Jeremy Irons et de l'actrice irlandaise Sinéad Cusack[2]. Il est le petit-fils de l'acteur irlandais Cyril Cusack et de l'actrice Maureen Cusack (en)[3],[4]. Il a un frère plus âgé, qui est photographe, prénommé Samuel Irons et un demi-frère, qui est le politicien Richard Boyd Barrett (en).

Il a assisté à la Dragon School, à Oxford. Il est diplômé de la Guildhall School of Music and Drama en 2008[5]. Avant de devenir acteur, il a travaillé comme barman.

Max a souffert de dyslexie durant toute sa scolarité et son père lui a déconseillé de se lancer dans une carrière d'acteur.

CarrièreModifier

ActeurModifier

Il commence sa carrière d'acteur dans un rôle mineur dans le film Adorable Julia de István Szabo.

En 2009, il joue le rôle de Lucius dans Le Portrait de Dorian Gray, aux côtés de Ben Barnes.

C'est avec le rôle de Henry dans le film Le Chaperon rouge, sortie en 2011, qui se fait connaître aux grand public[2].

En 2013, il a tenu le premier rôle masculin dans le film américain futuriste Les Âmes Vagabondes, inspiré du roman éponyme de Stephenie Meyer[6]. La même année, il joue dans la mini-série britannique The White Queen. Il y interprète le rôle du roi d'Angleterre, Édouard IV[7].

En 2014, il apparaît dans le film The Riot Club, aux côtés de Sam Claflin, Douglas Booth et Natalie Dormer[8]. L'année suivante, il joue dans le film dramatique britannico-américain La Femme au tableau.

En 2016, il joue le rôle de l'archéologue Howard Carter, dans la mini-série Tutankhamun (miniseries) (en).

MannequinModifier

Max Irons a posé pour de célèbres marques comme Burberry et Mango[9]. À partir de 2012, il devient l'égérie pour la collection INC de Macy pour l'automne/hiver 2012.

En 2015, il est nommé par le magazine GQ, l'un des 50 hommes britanniques les mieux habillés[10].

Vie PrivéeModifier

De 2011 à 2012, il est en couple avec l'actrice Emily Browning. Il est désormais en couple avec la styliste Sophie Pera.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

Court métrageModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fr) http://www.imdb.fr/name/nm1796057/
  2. a et b (en) « The Max Factor: Max Irons », ELLE,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  3. (en) « King of all his castles », NZ Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  4. (en-US) « Max Irons », jeremyirons.net,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  5. (en) http://www.gsmd.ac.uk/archived/graduates_2007_8/max_irons.html
  6. (en) « 'The Host' Director Andrew Niccol Recalls the Moment Saoirse Ronan, Max Irons Became Melanie and Jared », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  7. (en) Interview by Chris Harvey, « Max Irons on The White Queen and why he couldn't do another Hollywood teen flick », Telegraph.co.uk,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  8. (en) « Max Irons shooting new film Posh in Oxford », RadioTimes,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2017)
  9. (en) Grazia, « Max Irons: 7 Things You Need To Know About The Brit Actor », sur Grazia (consulté le 26 juillet 2017)
  10. « GQ Best Dressed Men 2015 - GQ.COM (UK) », (consulté le 26 juillet 2017)

Lien externeModifier