Max Švabinský

peintre et graveur tchécoslovaque

Maxmilian Theodor Jan Švabinský dit Max Švabinský (, Kremsier - , Prague) est un peintre et graveur tchécoslovaque.

Max Švabinský
Image dans Infobox.
Max Švabinský, ca 1933
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Max ŠvabinskýVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoints
Anna Vejrychová (d)
Ela Švabinská (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Ordre national de la Légion d'honneur ()
Docteur honoris causa de l'université Masaryk ()
Artiste national (d) ()
Řád republiky (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Max Švabinský
Signature

Il est l'un des artistes les plus importants du XXe siècle en Tchécoslovaquie, admiré pour son habileté au dessin et la variété des techniques graphiques employées. Son travail exemplaire, son amour de la nature, ont créé une œuvre qui transcende le temps. Dans ses portraits, c'est tout l'intelligentsia tchécoslovaque de son temps qui défile. Avec Jan Preisler, Antonín Slavíček et Miloš Jiránek, il appartient à la génération qui a posé les bases de l'art moderne tchécoslovaque du XXe siècle. Švabinský a également participé à la diffusion de l'art moderne tchécoslovaque en Europe.

Il compte parmi ses élèves le graphiste soviétique Vassili Kassiane et le peintre tchèque Jiří Hejna.

BiographieModifier

PrixModifier

Il est l'un des membres fondateurs de la Galerie Hollar (SČUG Hollar), membre du cercle artistique Mánes de 1902 à 1949 et du Hagenbund (Vienne), de la Société nationale des Beaux-Arts à Paris, curateur de la Moderní galerie de Prague. Il est Docteur honoris causa de l'université Masaryk de Brno, professeur à l'Académie des beaux-arts de Prague, huit fois son recteur, professeur honoraire à vie de l'école des arts appliqués de Prague, chevalier de la Légion d'honneur, décoré de l'Ordre de la République, correspondant de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando à Madrid et lauréat du prix du gouvernement italien pour sa collection d'eau-forte.

ŒuvresModifier

Il a été formé par Maxmilián Pirner.

Ses œuvres n'étant pas entrées dans le domaine public, il est difficile d'en illustrer ici l'étendue et la profondeur. Il s'est rendu célèbre par sa maîtrise de toutes les techniques graphiques : huile sur toile, lithographie, mosaïque, aquarelle, eau-forte, pastel, fusain, mine de plomb, gravure au burin ou en manière noire (invention de Ludwig von Siegen), pointe sèche, linogravure, vitrail (en particulier pour la cathédrale Saint-Guy de Prague), etc.

En ce qui concerne les genres, Švabinský est un touche-à-tout : portrait, paysage, illustrations, érotica, peinture de genre, affiches, cartons de tapisserie ou de vitraux, timbre postal et billet de banque.

Parmi les toiles les plus célèbres de Švabinský on nommera :

  • Paysage pauvre [Chudý kraj], 1900, huile sur toile, 179 × 246 cm
  • Communion des âmes [Splynutí Duší], 1896, huile sur toile, 65,5 × 45,5 cm
  • Portrait en rose [Růžový portrét], 1898, huile sur toile, 152 × 135 cm
  • Portrait rond [Kulatý portrét], 1897, huile sur toile, Ø 105,5cm
  • Camélia [Kamélie], 1903, techniques mixtes, 1 220 × 607 mm

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Jana Orlíková, Max Švabinský Paradis et mythe (Max Švabinský Ráj a mýtus) - (ISBN 80-86010-50-3)
  • Ludvík Páleníček, Švabinského český slavín, SPN, 1973, 14-099-73
  • Zuzana Švabinská, Lumière de la mémoire (Světla Paměti) - (ISBN 80-200-0912-4)
  • Hana Volavková, Max Švabinský, Odeon, 1977, 01-508-82

Liens externesModifier