Ouvrir le menu principal

Commissaire d'exposition

personne qui conçoit intellectuellement une exposition
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Commissaire et Curateur.
Commissaire d'exposition
Codes
CITP

Un commissaire d’exposition, parfois appelé curateur d'exposition (anglicisme dérivé de curator, également utilisé comme tel dans certaines sources francophones[1]), est une personne qui conçoit une exposition (artistique, historique, scientifique, etc.) et en organise la réalisation.

Missions et fonctionsModifier

 
Alice Kamps, commissaire de l'exposition What's Cooking, Uncle Sam? au National Archives Building (en) à Washington en 2011, lors de la présentation de l'évènement.

Description généraleModifier

Un commissaire d'exposition est une personne physique ou un groupe de personnes, en charge de la conception et de l'organisation d'une exposition temporaire, artistique ou non, que ce soit une exposition monographique ou de groupe.

Le commissaire d'exposition détermine le choix des pièces présentées, la problématique ou la thématique de l'exposition, la mise en espace des œuvres dans le lieu accueillant le projet ainsi que leur restitution auprès des publics sous toutes formes de diffusion, effectue les choix relatifs au catalogue et y rédige, souvent, des textes (au moins une présentation générale).

Il est donc considéré comme l'auteur de l'exposition.

Le commissaire d'exposition peut exercer sa fonction en étant rattaché à une institution (musée, centre d'art, bibliothèque, archives, etc.), souvent en tant que conservateur des collections, mais il peut tout aussi bien intervenir indépendamment de ces structures, pour des missions de programmation à plus ou moins longue durée.

Évolutions récentes de la fonctionModifier

Depuis une quinzaine d'années[évasif], le nombre de commissaires d'exposition s'est accru tant en France qu'au niveau international. Des commissaires privés sont invités à travailler de manière permanente ou ponctuelle avec des institutions publiques (musées, centres d'art...), des lieux privés (galeries, fondations, entreprises, FRAC) ou pour des collectivités territoriales (dans le cadre de biennales, festivals ou événements divers).

Dans le même temps, des formations spécialisées, dites « curatoriales », ont vu le jour.

De mai à octobre 2008, une enquête sociologique a été menée sur les commissaires d’exposition d’art contemporain exerçant en France. Elle a permis de révéler qu’il y a au moins autant de commissaires d’exposition d’art contemporain en France que de conservateurs du patrimoine toutes spécialités confondues. Elle confirme ainsi l'augmentation du nombre des intermédiaires dans le monde de l’art contemporain français depuis les années 1980 et le développement d’une position nouvelle dans le champ de l’art contemporain[réf. nécessaire].

En 2007, est créée l'Association française des commissaires d'exposition, ou C-E-A (pour « Commissaires d'exposition associés »), qui a pour objet de constituer une plateforme de réflexion, de promotion et d'organisation d'activités autour de l'identité professionnelle du commissaire d'exposition en ce qui concerne l'art contemporain[2].

Associations liées à la fonction de commissaire, dans le domaine de l'art contemporainModifier

  • L'International Association of Curators of Contemporary Art (IKT) fonctionne comme un réseau international de professionnels travaillant dans le champ de l'art contemporain.
  • L'Independent Curators International (ICI), organisation établie à New York, se présente, depuis 1975, comme une plateforme de réflexion sur les activités de commissaires d'exposition dans le monde entier. ICI facilite également l'échange d'idées et la transmission des compétences, ainsi que la collaboration entre commissaires de différents pays, par l'intermédiaire d'expositions itinérantes, de conférences et de programmes de formation professionnelle.
  • Commissaires d'exposition associés (C-E-A) est une association professionnelle fondée en 2007 qui conduit une action d’information et de promotion sur l’activité de commissaire d’exposition en art contemporain sur le territoire français et vers l’international. L’association entend mener toute action susceptible de mieux circonscrire cette activité, de mieux cerner ses différents besoins et ses modalités d’exercice afin de développer des opportunités de travail, de mettre en place des actions, de structurer la profession et ainsi définir un cadre de soutien adapté. Une de ses préoccupations premières est en effet la reconnaissance sociale et fiscale du commissariat d’exposition[2].

Notes et référencesModifier

  1. Débat « Commissaires ou curators ? » tenu au Point Ephémère, le 26 février 2006
  2. a et b « À propos », sur c-e-a.asso.fr (consulté le 29 août 2019).

AnnexesModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Commissaire d'exposition.

BibliographieModifier

  • Derieux, Florence (dir.), Harald Szeemann. Méthodologie individuelle, Zurich/Grenoble, JRP|Ringier/Le Magasin, 2007
  • Obrist, Hans-Ulrich, A Brief History of Curating, Zurich, JRP|Ringier, 2008
  • C-E-A / Commissaires d'exposition associés, "Vade-mecum du commissaire d'exposition", Toulouse, C-E-A, 2012

Liens externesModifier