Ouvrir le menu principal

Matthieu Lahaye

pilote automobile français
Matthieu Lahaye

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Rennes, Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau de la France France

Carrière
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Oak Racing (2008-2012)
Ultimate (depuis 2013)

Matthieu Lahaye, né le à Rennes, est un pilote automobile français. Il a notamment participé à quatre reprises aux 24 Heures du Mans.

Sommaire

CarrièreModifier

En 2008, il participe aux 24 Heures du Mans pour la première fois de sa carrière[1]. Au volant d'une Pescarolo 01, il termine 3e de la catégorie LMP2[2]. Toujours avec la Pescarolo, il prend part aux éditions 2009 et 2010[2]. Si un abandon conclut sa deuxième apparition, il termine septième au général et deuxième en LMP2 la fois suivante, soit son meilleur résultat dans la classique mancelle[3].

En 2009, il devient champion en Asian Le Mans Series avec comme équipier Jacques Nicolet et Richard Hein en LMP2 avec OAK Racing

En 2011, dans son deuxième tour chronométré des qualifications des 1 000 kilomètres de Spa, il est victime d'un grave accident au volant d'une Oak Pescarolo 01. Il entre en contact avec une Formule Le Mans et percute le rail[4]. Il s'en sort avec plusieurs blessures au niveau des vertèbres (première vertèbre lombaire), du genou et de la main[5],[6],[7],[4],[8],[9]. Il subit également un traumatisme crânien et est évacué vers le centre hospitalier Peltzer-la-Tourelle à Verviers[4],[7]. Aux 24 Heures du Mans, il est remplacé par Tiago Monteiro[10],[11].

Il revient une dernière fois aux 24 Heures du Mans en 2012, mais il connaît à nouveau un abandon[3]. Il obtient par la suite la première pole position de sa carrière lors des 6 Heures de Donington 2012, à bord de la Morgan LMP2 du Oak Racing[12],[13].

En 2016, après trois ans en championnat VdeV au sein de sa propre structure, l'écurie Ultimate, il s'engage en European Le Mans Series en catégorie LMP3 avec une Ligier JS P3[14].

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

Notes et référencesModifier

  1. « 24 heures du Mans Matthieu Lahaye : âge tendre et tête froide », sur letelegramme.fr, (consulté le 24 mars 2018)
  2. a et b « Matthieu Lahaye », sur 24h-en-piste.com (consulté le 24 mars 2018)
  3. a et b « Palmares de Matthieu Lahaye aux 24H du Mans », sur www.les24heures.fr (consulté le 24 mars 2018)
  4. a b et c Julien Hergault, « Des nouvelles de Matthieu Lahaye », sur lemans.org, (consulté le 24 mars 2018)
  5. Stéphane Bois, « 6 Heures de Spa : Matthieu Lahaye, un an après », sur rennes.maville.com, (consulté le 24 mars 2018)
  6. « Endurance - Matthieu Lahaye : "Je suis prêt et impatient..." », sur nextgen-auto.com, (consulté le 24 mars 2018)
  7. a et b Patrice Girard, « ILMC - Spa : Gros accident pour Matthieu Lahaye en qualification », sur pitstop.com, (consulté le 24 mars 2018)
  8. « Matthieu Lahaye sous observation », sur europeanlemansseries.com, (consulté le 24 mars 2018)
  9. Laurent Mercier, « Des nouvelles rassurantes sur l’état de santé de Matthieu Lahaye. », sur endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2018)
  10. « 24 HEURES DU MANS : TIAGO MONTEIRO REMPLACERA MATHIEU LAHAYE CHEZ OAK », sur autonewsinfo.com, (consulté le 24 mars 2018)
  11. « 24H du Mans - Monteiro remplace Lahaye », sur sportauto.fr, (consulté le 24 mars 2018)
  12. (en) Gary Watkins, « Matthieu Lahaye takes Donington Park European Le Mans Series pole for OAK », sur autosport.com, (consulté le 24 mars 2018)
  13. Laurent Mercier, « Donington : Matthieu Lahaye (Morgan) claque la pole ! », sur endurance-info.com, (consulté le 24 mars 2018)
  14. Stéphane Bois, « Chez les Lahaye, on roule en famille », sur ouest-france.fr, (consulté le 24 mars 2018)

Liens externesModifier