Ouvrir le menu principal


Tricholoma matsutake

Tricholoma matsutake = syn. T. nauseosum, communément appelé matsutake, ou champignon des pins (chinois : 鲍鱼菇 ; pinyin : bàoyúgū ; litt. « champignon ormier » ou chinois : 松菌 ; pinyin : sōngjūn ; litt. « microbe des pins », japonais : matsutake (松茸, マツタケ?)), est un champignon rare, savoureux, recherché pour sa chair blanche, fibreuse et parfumée, également consommé par les ours, les cerfs, les élans.

LocalisationModifier

On le trouve dans la région autonome du Guangxi et la province du Yunan, au Sud de la Chine. Il est également très prisé au Japon, où il poussait abondamment mais a souvent été surexploité. On le trouve également dans certaines régions froides telles la Scandinavie, la Jamésie (Québec, Canada), dans l'État de l'Oregon au Nord-Ouest des États-Unis, ainsi qu'au Maroc.

Fragilité de la ressourceModifier

Ce champignon est une ressource fragile, très convoitée, qui pousse dans des milieux eux-mêmes fragiles. De véritables « campagnes de pillages » amènent parfois à la disparition pure et simple de la ressource mycologique dans lesdits milieux[1].

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références culturellesModifier

  • Le Matsutake, un champignon en or, Jörg-Daniel Hissen, ZD (États-Unis, 2008, 43 min) Reportage portant sur les cueilleurs de matsutake dans l'Oregon, aux États-Unis.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier