Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Les Empêcheurs de penser en rond

maison d'édition française

Les Empêcheurs de penser en rond est une maison d'édition française filiale de La découverte et appartenant au groupe La Martinière[1].

Sommaire

HistoriqueModifier

Les Empêcheurs de penser en rond ont été créés en 1990 à l'initiative d'Isabelle Stengers et de Philippe Pignarre, dans le cadre du mécénat de la pharmaceutique Synthélabo, qui s’engageaient alors à respecter totalement leur liberté éditoriale. À l'origine une collection d'ouvrages, Les Empêcheurs de penser en rond est devenue en une dizaine d'années une maison d'édition sous la direction de Philippe Pignarre proposant des traductions, rééditions et éditions inédites en psychiatrie, ethnologie, philosophie et histoire des sciences[2].

C’est en 2000, à la suite du rachat de Synthélabo par Sanofi que Les Empêcheurs de penser en rond rejoignent le groupe Le Seuil. À la suite de désaccords éditoraux, ils rejoignent les éditions La Découverte en 2008. Les nouveaux livres sont édités sous le label les Empêcheurs de penser en rond/La Découverte et sont donc distribués par Interforum. Les anciens livres restent distribués par Volumen.

PositionnementModifier

Le premier titre publié, L’hypnose, blessure narcissique de Léon Chertok et Isabelle Stengers, reste emblématique de la volonté des Empêcheurs de penser en rond de se situer au croisement de la philosophie, de la sociologie et des sciences du vivant sans jamais se plier à une des orthodoxies dominantes.

RéférencesModifier

  1. Le planisphère 2013 de l'édition française par Livres Hebdo
  2. « Les Empêcheurs de penser en rond empêchés à la suite d'un article du Canard enchainé », sur Libération.fr, (consulté le 9 janvier 2016)

Liens externesModifier