Mascarenotus grucheti

espèce d'oiseaux
Mascarenotus grucheti
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Strigiformes
Famille Strigidae
Genre  Mascarenotus

Espèce

 Mascarenotus grucheti
Mourer-Chauviré et al., 1994

Synonymes

  • Mascarenotus grucheti Mourer-Chauviré, Bour, Moutou & Ribes, 1994[1]
  • Otus grucheti (Mourer-Chauviré, Bour, Moutou & Ribes, 1994)[1]

Statut de conservation UICN

( EX )
EX  : Éteint

Mascarenotus grucheti est une espèce éteinte d'oiseaux de la famille des Strigidae. Elle était autrefois endémique de l'île de La Réunion, dans l'océan Indien.

L'existence de ce rapace nocturne, un petit-duc, jamais mentionné dans les textes anciens, n'est attestée que par des restes fossiles découverts lors de recherches ostéologiques menées en 1988 dans la grotte de l'Autel, à Saint-Gilles.

On pense que son extinction a eu lieu au moment de la colonisation de l'île, relativement tôt, au XVIIe siècle. Quelques hululements entendus à l'occasion dans des ravines peu accessibles des Hauts de l'île entretiennent toutefois une thèse contraire, mais elle n'a que peu de valeur scientifique.

Une espèce proche existait à l'île Maurice, Mascarenotus sauzieri, ainsi qu'une autre à Rodrigues, Mascarenotus murivorus.

SystématiqueModifier

L'espèce Mascarenotus grucheti a été décrite en 1994 par les biologistes français Cécile Mourer-Chauviré, Roger Bour (d), François Moutou (d) et Sonia Ribes-Beaudemoulin[2].

Noms vernaculairesModifier

Cette espèce a été appelée Hibou de Gruchet, Chouette de La Réunion, Hibou de La Réunion, ou encore Petit-duc de Gruchet.

ÉtymologieModifier

Son épithète spécifique, grucheti, ainsi que certains de ses noms vernaculaires, lui ont été donnés en l'honneur de Harry Gruchet (d) (1931-2013), conservateur du muséum d'histoire naturelle de Saint-Denis à la Réunion[2]. Il est notamment connu pour s'être intéressé à la faune disparue de l'île et d'avoir eu l'idée, avec Philippe Kaufmant, de rechercher des restes fossiles dans les marais de l'Ermitage (d)[2].

Publication originaleModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier