Mario Missiroli

Mario Missiroli
Description de cette image, également commentée ci-après
Mario Missiroli en 1970
Naissance
Bergame, Lombardie
(Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie italienne
Décès (à 80 ans)
Turin, Piémont
(Italie)
Profession Réalisateur
Films notables La bella di Lodi (1963)

Mario Missiroli, né à Bergame le et mort à Turin le (à 80 ans), est un réalisateur de cinéma, de théâtre, et de télévision italien[1].

BiographieModifier

Diplômé de l'Académie nationale d'art dramatique, il réalise son premier film, La bella de Lodi (it), en 1963, mettant en scène l'actrice Stefania Sandrelli. À cette même époque, au cœur des années 1960, sa carrière s'oriente vers le théâtre. Il est nommé à la tête du théâtre Stabile de Turin, de 1977 à 1985[2]. Il dirige et met en scène des spectacles novateurs et non-conformistes[1]: Eva Peron de Copi, Oh les beaux jours de Samuel Beckett, Le Revizor de Nicolas Gogol, La Locandiera et la trilogie de La villeggiatura de Carlo Goldoni et Le Tartuffe de Molière sont autant d'exemples. Au cours de sa longue carrière dans le théâtre, il est amené à travailler avec les acteurs Ugo Tognazzi, Gastone Moschin et Adriana Asti[2].

Il meurt à Turin le , âgé de 80 ans.

Filmographie comme réalisateurModifier

  • 1963 : La bella di Lodi
  • 1969 : Ricorda con rabbia (TV)
  • 1972 : La morte di Danton (TV)
  • 1979 : Zio Vanja (TV)
  • 1980 : Lulù (TV)
  • 1983 : Delitto e castigo (mini-série TV)

Filmographie comme scénaristeModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (it)Mario Missiroli, è morto uno dei padri fondatori della regia teatrale italiana Il Fatto Quotidiano.it, 19 mai 2014
  2. a et b (it)È morto a Torino il regista Mario Missiroli Il Secolo XIX.it, 19 mai 2014