Marie de Saxe-Altenbourg

épouse de George V de Hanovre

Marie de Saxe-Altenbourg, (née à Hildburghausen le et morte à Gmunden le ) est une princesse de Saxe-Altenbourg, devenue reine de Hanovre par son mariage avec George V, petit-fils de George III du Royaume-Uni et de Charlotte de Mecklembourg-Strelitz.

Marie de Saxe-Altenbourg
Description de cette image, également commentée ci-après
La reine Marie de Hanovre avec la princesse Marie par Wilhelm von Kaulbach, vers 1866.

Titres

Épouse du prétendant au trône de Hanovre


(11 ans, 8 mois et 23 jours)

Prédécesseur Elle-même (reine de Hanovre)
Successeur Thyra de Danemark

Reine consort de Hanovre


(14 ans, 10 mois et 2 jours)

Prédécesseur Frédérique de Mecklembourg-Strelitz
Successeur Elle-même (prétendante au trône)
Biographie
Titulature Princesse de Saxe-Altenbourg
Dynastie Maison de Wettin
Distinctions Ordre de la Reine Marie-Louise
Ordre royal de Victoria et Albert
Ordre de Sainte-Catherine
Nom de naissance Alexandrine Marie Wilhelmine Katharine Charlotte Therese Henriette Luise Pauline Elisabeth Friederike Georgine von Sachsen-Altenburg
Naissance
Hildburghausen (Duché de Saxe-Hildburghausen)
Décès (à 88 ans)
Gmunden (Autriche-Hongrie)
Sépulture Gmunden (Autriche-Hongrie)
Père Joseph de Saxe-Altenbourg
Mère Amélie de Wurtemberg
Conjoint Georges V de Hanovre
Enfants Ernest-Auguste de Hanovre,
duc de Cumberland
Frédérique de Hanovre
Marie de Hanovre

Signature

Signature de

BiographieModifier

Contexte familialModifier

Marie, née princesse de Saxe-Hildburghausen, est l'aînée des six filles de Joseph de Saxe-Altenbourg et d'Amélie de Wurtemberg. Elle naît à Hildburghausen le [1]. En 1826, sa famille déménage à Altenburg à la suite d'un transfert de territoires entre les différentes branches de la Maison de Wettin, et Marie prend le titre de princesse de Saxe-Altenburg. La princesse est adepte du Piétisme. Sur les conseils de la reine des Belges Louise d'Orléans, la princesse est pressentie pour épouser le prince royal de France mais ce projet n'aboutit pas et à 21 ans, la princesse est toujours célibataire.

MariageModifier

 
La famille royale de Hanovre (vers 1860).

En 1839, la princesse rencontre au château de Monbrillant le prince royal de Hanovre. Le prince royal, qui a un an de moins que la princesse, a la particularité d'être aveugle depuis l'âge de 14 ans. Néanmoins le couple se marie à Hanovre le [1]. Bientôt la princesse royale donne un fils et deux filles à la couronne de Hanovre. Le roi de Hanovre, Ernest-Auguste Ier meurt le et le prince royal devient roi sous le nom de Georges V de Hanovre[2]. Né en Grande-Bretagne, le roi est aussi un membre de la maison royale d'Angleterre et un cousin germain de la reine Victoria du Royaume-Uni[2]. En 1857, il offre à son épouse le Château de Marienburg.

Installation en AutricheModifier

Si le royaume est épargné par les remous de la Révolution de 1848, il se retrouve, comme ses voisins, confrontés aux ambitions prussiennes. Vaincu lors de la Bataille de Langensalza au cours de la Guerre austro-prussienne de 1866, le royaume de Hanovre est arbitrairement annexé par la Prusse. La famille royale se réfugie en Autriche où elle fait l'acquisition de la villa Thun à Gmunden. Marie de Saxe-Altenbourg gardera une rancune tenace envers la maison de Hohenzollern.

Le roi Georges V meurt en 1878 et son fils devient le chef de la maison de Hanovre, sous le nom d'Ernest-Auguste II[3]. Il épouse, en 1878, la princesse Thyra de Danemark, sœur de la princesse de Galles et de la tsarevna de Russie, princesses ouvertement et véhémentement prussophobes[3]. Le , Guillaume, dernier duc de Brunswick meurt[4]. Le prétendant au trône de Hanovre étant son plus proche parent, le testament du feu duc le désigne ouvertement comme héritier du trône et Georges V se proclame dès lors « duc de Brunswick ». Cependant le chancelier d'Empire Otto von Bismarck incite l'empereur allemand Guillaume Ier à s'opposer de nouveau aux intérêts de la maison de Hanovre et nomme un régent en la personne du prince Albert de Prusse (de 1885 à 1906), ranimant la rancœur qui opposait les deux dynasties[3].

MortModifier

Marie de Saxe-Altenbourg meurt le à l'âge de 88 ans à Gmunden, Autriche, où elle est inhumée[1].

DescendanceModifier

Le , à Hanovre, Marie de Saxe-Altenbourg épouse George V, prince royal de Hanovre avec qui elle a trois enfants[3] :

HonneursModifier

AscendanceModifier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
8. Ernest-Frédéric III de Saxe-Hildburghausen
 
 
 
 
 
 
 
4. Frédéric Ier de Saxe-Hildburghausen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Ernestine de Saxe-Weimar-Eisenach
 
 
 
 
 
 
 
2. Joseph de Saxe-Altenbourg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
10. Charles II de Mecklembourg-Strelitz
 
 
 
 
 
 
 
5. Charlotte de Mecklembourg-Strelitz
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Frédérique de Hesse-Darmstadt
 
 
 
 
 
 
 
1. Marie de Saxe-Altenbourg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Frédéric-Eugène de Wurtemberg
 
 
 
 
 
 
 
6. Louis-Frédéric de Wurtemberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Frédérique-Dorothée de Brandebourg-Schwedt
 
 
 
 
 
 
 
3. Amélie de Wurtemberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Charles-Christian de Nassau-Weilbourg
 
 
 
 
 
 
 
7. Henriette de Nassau-Weilbourg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Caroline d'Orange-Nassau
 
 
 
 
 
 

RéférencesModifier

  1. a b et c Huberty et Giraud 1976, p. 520.
  2. a et b Huberty et Giraud 1981, p. 170.
  3. a b c et d Huberty et Giraud 1981, p. 185.
  4. Huberty et Giraud 1981, p. 145.

BibliographieModifier

  • Michel Huberty et Alain Giraud, L'Allemagne dynastique : HESSE-REUSS-SAXE, t. I, Le Perreux-sur-Marne, , 597 p.  
  • Michel Huberty, Alain Giraud et François Magdelaine, L'Allemagne dynastique : BRUNSWICK-NASSAU-SCHWARZBOURG, t. III, Le Perreux-sur-Marne, , 606 p. (ISBN 978-2-40206-707-2).