Marie de Calabre

princesse de Naples au XIVe siècle

Marie de Calabre
Illustration.
Gisant de Marie de Calabre dans la basilique Santa Chiara de Naples.
Titre
Duchesse de Durazzo

(4 ans, 9 mois et 2 jours)
Prédécesseur Agnès de Périgord
Successeur Louis de Navarre
Biographie
Dynastie Maison capétienne d'Anjou-Sicile
Date de naissance
Lieu de naissance Naples (Naples)
Date de décès (à 37 ans)
Lieu de décès Naples (Naples)
Père Charles de Calabre
Mère Marie de Valois
Conjoint Charles de Durazzo
Robert des Baux
Philippe II de Tarente

Marie de Calabre, dite parfois aussi Marie de Naples, Marie d'Anjou ou Marie de Duras (née le – morte le ) est une princesse de Naples. Elle fut l'épouse de Charles, duc de Durazzo. Elle est la fille de Charles de Calabre et de Marie de Valois et la sœur de la reine Jeanne Ire de Naples.

BiographieModifier

Marie de Calabre épousa en premières noces le son cousin Charles d'Anjou (1323 † 1348), duc de Durazzo, et eut :

Après l'exécution de son mari, elle fut contrainte de se remarier[1] en 1348 avec Robert des Baux († 1354), seigneur des Baux et comte d'Avelin, qu'elle finit par assassiner[2]. Ils n'eurent pas d'enfants.

En troisièmes noces, elle épousa en avril 1355 un autre cousin, Philippe II (1329 † 1374), prince de Tarente et empereur titulaire de Constantinople, dont elle eut :

  • Philippe, né en 1356, mort jeune.
  • Charles, né en 1358, mort jeune.
  • Philippe, né en 1360, mort jeune.
  • un enfant, né en 1362, mort en 1362.
  • un enfant, né en 1364, mort en 1364.

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. Sous l'influence de Hugues IV, le père de Robert, lors de son intervention à Naples. (in Abrégé de l'histoire de Provence : et autres textes inédits / Nicolas Claude Fabri, seigneur de Peiresc,... de Peiresc, Nicolas-Claude Fabri , Avignon, 1982, p.148 et p.163)
  2. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc indique cet événement pour l'année 1354 et qu'il aurait eu lieu sur l'ordre et en présence de son épouse. Il ajoute que le père de Robert, qu'il nomme Renaud de Baux avec le titre d'amiral, aurait enlevé et forcé le mariage de son fils avec Marie de Calabre. Il précise que le père de Robert fut tué sur ordre du roi, Louis de Tarente. Sauf le nom qui est erroné, les informations qu'il offre semblent correctes.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier