Marie Rouanet

écrivain, chanteuse
Marie Rouanet
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie Rouanet
Comédie du livre à Montpellier (2010)
Alias
Maria Roanet (oc)
Naissance 1936
Béziers (France)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français, occitan
Genres

Œuvres principales

  • Apollonie : reine au cœur du monde (1984)
  • Nous les filles (1990)
  • La marche lente des glaciers (1994)
  • Luxueuse austérité (2006)
  • Mon rouge Rougier (2015)

Marie Rouanet ou Maria Roanet en occitan, née le , à Béziers est une écrivaine française (culture occitane, religion), compositrice et chanteuse en occitan.

Elle est aussi chroniqueuse et réalisatrice de films documentaires sur les phénomènes religieux.

BiographieModifier

Elle est la fille d'un père mécanicien, et d'une mère femme au foyer. Ancienne élève de l'École normale d'institutrices, elle a commencé une carrière de chanteuse (1971-1976), puis a été déléguée au patrimoine à la mairie de Béziers.

Auparavant, elle fut enseignante de lettres classiques (comme son mari Yves Rouquette). Le hasard des nominations les conduisit dans les années 1964-1965 au Lycée Joubert à Ancenis, Loire-Atlantique.

En 1995 elle quitte sa ville natale pour s'établir à Camarès dans le Rouergue d'où est originaire son mari Yves Rouquette. Elle y écrit La Cuisine amoureuse, courtoise et occitane[1], première version du Petit traité romanesque de la cuisine, et une apologie de la vie citadine dans La Douce chair des villes. Elle écrit également des livres sur l'histoire de la culture occitane et notamment sa musique[2]. Elle a ainsi écrit en 1971 un livre sur les chanteurs de la Nova Cançon, qu'elle présente comme des « chanteurs de la décolonisation » des pays occitans[3].

Elle a écrit une quarantaine de romans, d'essais et de chroniques. Ses ouvrages les plus remarquables sont sans doute Nous les filles (avec son pendant Du côté des hommes) et Luxueuse austérité (qu'elle vient présenter dans l'émission de 2 heures du samedi après-midi sur "France Culture", alors présentée par Frédéric Mitterrand[4]).

Dans Apollonie, reine du monde, écrit à partir des carnets de souvenirs d'Henri Jurquet et écrit avec lui, elle rapporte avec pudeur et vérité le quotidien de la France rurale à son crépuscule, et notamment le rôle des veuves de 1914-1918, à travers la vie d'un hameau de l'Aveyron au début du XXe siècle.

Elle montre, avec Apollonie, une figure qui appartenait à une société économe, dure avec elle-même, mais riche de connaissances et soucieuse d'avenir. Ses mains, marquées par le jardin, l'eau, le feu, les outils, pétrissaient le pain, caressaient l'enfant, maniaient avec douceur et respect le maigre argent du minuscule royaume sur lequel elle régnait. Elle travailla chaque jour, marquant son passage de travaux innombrables : gerbiers, jambons pendus, murettes, arbres taillés, cuivres brillants, salades alignées... Elle rendit à ses morts les services nécessaires, et quitta son monde en ordre. Elle apprit à son petit-fils, orphelin, à tenir les bœufs, à faucher l'herbe, à planter droit, savoirs inutiles puisque, de la naissance d'Apollonie à sa mort, le vieux monde acheva de basculer. Inutiles parce qu'Henri ne put rester à la terre et "monta" à Paris pour un tout autre destin. Essentiels pourtant, car ils lui permirent de relativiser les choses et de porter un regard critique sur le monde, de s'interroger sur le devenir d'une société qui, par soumission aveugle au progrès, a détruit la civilisation millénaire qui nous constituait (d'après l'éditeur).

L'œuvreModifier

OuvragesModifier

 
Marie Rouanet lors d'un café littéraire au 18e Festival international de géographie de Saint-Dié des Vosges
  • 1969 : Les Secrets des enfants
  • 1975 : (oc) Dins de patetas rojas[5]
  • 1983 : Le Troupeau d'abeilles
  • 1984 : Apollonie : reine au cœur du monde, d'après les carnets d'Henri Jurquet
  • 1986 : Béziers dans ses vignes
  • 1987 : Bréviaire
  • 1990 : La Cuisine amoureuse courtoise et occitane ; Nous les filles
  • 1992 : Les enfants du bagne ; Le crin de Florence et autres textes ; Sonatine pour un petit cadavre
  • 1993 : Je ne dois pas toucher les choses du jardin ; Tout jardin est Eden
  • 1994 : La marche lente des glaciers
  • 1996 : Qu'a-t-on fait du petit Paul ?
  • 1997 : Il a neigé cette nuit ; Petit traité romanesque de cuisine
  • 1998 : Douze petits mois ; Quatre temps du silence (roman)
  • 1999 : Balades des jours ordinaires ; Infini de pi ; Chemin de croix des femmes de Jérusalem suivant Jésus dans sa Passion
  • 2000 : Les jardins disparus : Dernier chap. de Tout jardin est Ede ; Dans la douce chair des villes ; Petites prières
  • 2001 : Du côté des hommes ; Lichens
  • 2002 : 'Enfantine : nouvelles
  • 2003 : Année blanche ; Célébration de l'amour : regards sur Marie-Madeleine (en collaboration avec Agnès Lacau St Guily)
  • 2004 : Mémoires du goût ; L'animatrice
  • 2005 : L'ordinaire de Dieu
  • 2006 : Magie blanche ; Luxueuse austérité
  • 2008 : Mauvaises nouvelles de la chair
  • 2009 : Trésors d'enfance
  • 2010 : Chemins de croix : chemin de croix des femmes, chemin de croix des prisonniers ; La nègre (roman)
  • 2011 : L'arpenteur (roman)
  • 2013 : Murmures pour Jean Hugo
  • 2014 : Abecedaire de l'Espérance
  • 2015 : Mon rouge Rougier
  • 2016 : Territoires sonores

DocumentairesModifier

  • 2000 : Ave Maria ; Miracle au cimetière : les mystères de Notre Dame des Mouscadous
  • 2007 : L'aigle de Bonelli
  • 2011 : La colonie (film en version originale française sous-titrée en anglais)
  • 2012 : Divines nourritures

ChansonsModifier

 
Marie Rouanet le 30 mai 2010 à Montpellier.

Interprète de chansons en langue d'Oc (Abbaye de Sylvanès)

  1. A l'acochada
  2. Ma maire a un lencol
  3. Complenta del rainal escorgat
  4. L'eternitat
  5. Autopsia
  6. Rododon
  7. Sant Guillem
  8. Cancon de messorgas
  9. Me soveni
  10. Lo presonier
  11. Darrer la montanha
  12. E lo volgueri pas veire
  13. Lo teton
  14. Elisa
  15. Tota roja
  16. Disi

DiversModifier

  • Directrice de publication
    • Poésie d'oc
    • Les Belles saisons
  • Éditrice scientifique
    • Occitanie 1970, les poètes de la décolonisation ; Occitania 1970, los poetas de la descolonizacion : anthologie bilingue
    • Paroles de gourmandise
  • Traductrice
    • Yves Rouquette, Rouergue, si : précédé de Ode à saint Aphrodise ; et suivi de Messe pour les cochons
  • Auteure de poèmes et chansons
    • Le mimosa dans Des parfums & des jours
    • E o volguèri pas veire : Et je ne voulus pas le voir ; 23 : dans Color femna : Florilège original de quarante-trois poèmes occitans portant les couleurs de l'écriture féminine des trobairitz à nos jours
    • Besièrs : Besièrs (2 min 05 s) dans Cant de las vilas : Vilas occitanas
  • Grand Prix Béatrix de Toulouse-Lautrec de l'Académie des Jeux Floraux en 2017 pour l'ensemble de son œuvre

Engagement politiqueModifier

Marie Rouanet a été élue au conseil municipal de Béziers, sous l'étiquette divers gauche, durant 4 mandats de 1977 à 2001 [6]:

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Portet-sur-Garonne, éditions Loubatières, 1990
  2. Philippe Martel, « Révolutionnaire ou nationaliste ? La poésie occitane après 1968 », Terrain. Anthropologie et sciences humaines, vol. 41 « Poésie et politique »,‎ (ISSN 1777-5450, DOI https://doi.org/10.4000/terrain.1652, lire en ligne)
  3. Joan-Danièl Esteve, « Les chanteurs de la revendication occitane », Lengas - revue de sociolinguistique, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée (Université Paul-Valéry), no 67,‎ , p. 11-54 (ISSN 2271-5703, lire en ligne)
  4. Fred Mitterrand alors entre "Europe 1" et la villa Médicis, un peu avant de devenir ministre de la Culture ; son émission / créneau horaire du samedi sur "Culture" sera un temps repris(e) par Ali Badou... archive INA sinon directement franceculture.fr à venir si possible.
  5. (oc) Sèrgi Viaule, « Lo raconte de totas las descobèrtas que fa la mainada a flor e a mesura que creis : Dins de patetas rojas de Maria Roanet », Jornalet, Barcelone, Associacion entara Difusion d'Occitània en Catalonha (ADÒC),‎ (ISSN 2385-4510, OCLC 1090728591, lire en ligne)
  6. Marie Rouanet, 61 ans, écrivain, chanteuse en langue d'oc, chantre de Béziers
  7. Décret du 2 mai 2017 portant promotion et nomination

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Bibliographie de l'œuvreModifier

AuteureModifier
DiversModifier
  • Marie Rouanet (Directrice de publication), Poésie d'oc : Collection, Honfleur, P.J. Oswald, , 18 cm (BNF 34255975)
  • Marie Rouanet (Édititrice scientifique), Occitanie 1970, les poètes de la décolonisation ; Occitania 1970, los poetas de la descolonizacion : anthologie bilingue, Honfleur, P.J. Oswald, coll. « Poésie d'Oc » (no 1), , 181 p., 18 cm (BNF 35204926)
  • Yves Rouquette (trad. Marie Rouanet), Rouergue, si : précédé de Ode à saint Aphrodise ; et suivi de Messe pour les cochons, Paris, P.J. Oswald, coll. « Poésie d'oc » (no 2), , 119 p., 18 cm (BNF 35204927)
  • Marie Rouanet (Auteure) et Bernadette Lafont (Interprète), Le mimosa : dans Des parfums & des jours ; Enregistrement sonore, Paris, Radio-France, , 3 cassettes audio : Dolby (BNF 38263631)
  • Marie Rouanet (Édititrice scientifique) (ill. Dominique Corbasson), Paroles de gourmandise : recueillies et présentées par Marie Rouanet, Paris, A. Michel, coll. « Paroles », , Non paginé [64] p. : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 22 cm (ISBN 2-226-09093-2, ISSN 1272-1441, BNF 37000760)
  • Michel Gayraud (Réalisateur) et Marie Rouanet (Auteure adaptée), Ave Maria : Sujet : Guérisseuses -- France -- Hérault (France) ; Thème : Sociologie, Montpellier, Vidéo animation Languedoc, , 1 cass. vidéo (VHS) (15 min) : coul. (SECAM) (BNF 38477276)
  • Michel Gayraud (Réalisateur) et Marie Rouanet (Auteure de l'idée originale), Miracle au cimetière : les mystères de Notre Dame des Mouscadous, Montpellier, Vidéo animation Languedoc, , 1 cass. vidéo (VHS) (15 min) : coul. (SECAM) (BNF 38478286)
  • Marie Rouanet (Interprète), Chansons en langue d'oc, Camares, Abbaye de Sylvanès, , 1 disque compact + 1 brochure (BNF 38590229)
  • Marie Rouanet (Directrice de publication), Les Belles saisons : Collection, Castelnau-le-Lez, Climats, , 19 cm (ISSN 1628-5808, BNF 37580394)
  • Marcel Coumes (Réalisateur) et Marie Rouanet (Voix parlée), L'aigle de Bonelli, Paris, Direction du livre et de la lecture, , 1 bde vidéo (1 pouce) (12 min 59 s) : coul. (SECAM) (BNF 41023751)
  • Marie Rouanet (Auteure), Besièrs : Besièrs (2 min 05 s) : dans Cant de las vilas : Vilas occitanas, Montpellier, Centre régional de documentation pédagogique de Montpellier, , 1 disque compact + 1 brochure (86 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 12 cm (ISBN 978-2-86626-273-0, BNF 41191723)
  • Vincent Roux (Réalisateur), Jean Genet (Auteur du texte), Marie Rouanet (Auteure du texte), le Groupe d'information sur les prisons (Auteur) et Evan Renaudie (voix), La colonie : Film en version originale française sous-titrée en anglais, Ivry-sur-Seine, Pointligneplan, , 1 fichier vidéo numérique (26 min 19 s) : coul. (PAL), son (BNF 42522306, lire en ligne)
  • Daniel Jouanisson (Réalisateur) et Marie Rouanet (participante), Divines nourritures, Paris, l'Harmattan vidéo, , 1 DVD vidéo monoface simple couche toutes zones (50 min) : 4/3, coul. (PAL), son., surround (Dolby) (BNF 42615499)
  • (oc) Marie Rouanet (Auteure du texte), E o volguèri pas veire : Et je ne voulus pas le voir ; 23 : dans Color femna : Florilège original de quarante-trois poèmes occitans portant les couleurs de l'écriture féminine des trobairitz à nos jours, Montpellier, CRDP Académie de Montpellier, coll. « Florilègi occitan », , 56 p., 1 vol. (56 p.) : ill., couv. ill. ; 13 x 15 cm (ISBN 978-2-86626-444-4, BNF 42682954)

Bibliographie de référenceModifier

  • (en) V. B. Korzeniowska, « Gender, Space and Ageing in Marie Rouanet's "La Marche lente des glaciers" and "Du Côté des hommes" », French Cultural Studies, 2004, vol. 15, part 2, n° 43, p. 127-141
  • (fr) Florence Rouanet, Deux biographies de Marie Rouanet : "Nous les filles" et "La marche lente des glaciers", Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, 2000

Liens externesModifier