Marie-Pierre Vieu

personnalité politique française

Marie-Pierre Vieu
Illustration.
Fonctions
Députée européenne

(2 ans et 12 jours)
Circonscription Sud-Ouest
Législature 8e
Groupe politique GUE/NGL
Prédécesseur Jean-Luc Mélenchon
Conseillère régionale de Midi-Pyrénées

(11 ans, 8 mois et 18 jours)
Élection
Réélection
Président Martin Malvy
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Tarbes (Hautes-Pyrénées, France)
Nationalité Française
Parti politique PCF
Diplômée de Université Paris-Nanterre
Profession Éditrice
Site web mariepierrevieu.fr

Marie-Pierre Vieu, née le à Tarbes (Hautes-Pyrénées) , est une femme politique française, membre du Parti communiste français (PCF). Conseillère régionale de Midi-Pyrénées de 2004 à 2015, elle est députée européenne, élue dans la circonscription Sud-Ouest, de 2017 à 2019. Après les élections européennes de mai 2019, elle annonce sa volonté de se consacrer à temps plein à l'édition et au journalisme[1].

BiographieModifier

Origines et formationModifier

Marie-Pierre Vieu est issue d'une famille de cheminots[2], de tradition communiste et syndicaliste[3]. Après les classes d'hypokhâgne et khâgne au lycée St Sernin à Toulouse et avoir étudié à l'Université Toulouse le Mirail, elle suit un troisième cycle à l'université Paris-Nanterre où elle obtient un DEA ès lettres[4].

ProfessionModifier

À partir de 2008, elle dirige la maison d'Édition et d'Initiatives Arcane 17[4]. Elle y publie des romans et des essais[5].

Activités militantesModifier

Elle est membre du Parti communiste français à 19 ans et présidente nationale de l'Union nationale des étudiants de France dite Solidarité étudiante (UNEF-SE) de 1994 à 1997. Elle entre ensuite à la direction du PCF[3].

Parcours politiqueModifier

Marie-Pierre Vieu est conseillère municipale d'opposition à Tarbes et conseillère régionale de Midi-Pyrénées de 2004 à 2015[3].

Lors des élections législatives de 2007, elle rassemble 8,01 % des suffrages au premier tour dans la 3e circonscription des Hautes-Pyrénées[6]. De nouveau candidate en 2012, elle remporte cette fois 12,63 %[7]. En 2017, elle ne rassemble plus que 4,81 % des voix[8].

Le , Marie-Pierre Vieu devient députée européenne, étant la suivante de liste de Jean-Luc Mélenchon, élu dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône[9],[10], alors que ce dernier aurait préféré Manuel Bompard comme successeur[3].

Au Parlement européen, elle est membre suppléante de la commission des budgets et de la délégation pour les relations avec les pays de la Communauté andine. Le , elle intègre la commission des transports et du tourisme. Elle est également membre de la délégation à l'Assemblée parlementaire euro-latino-américaine[11] et vice-présidente de l'Intergroupe Services Publics. Elle est à l'origine d'un audit sur les effets des directives de libéralisation sur le transport ferroviaire, l’électricité et les activités postales, réalisé sous la direction du chercheur Pierre Bauby[12].

Après le référendum du 1er octobre 2017, elle s'implique dans la plateforme d'eurodéputés mobilisés pour l'UE, s'engage pour une reprise de dialogue entre Madrid et Barcelone, puis milite activement pour la libération des prisonniers politiques catalans[13].

En 4e position sur la liste « Pour l'Europe des gens, contre l'Europe de l'argent » conduite par Ian Brossat aux élections européennes de 2019, elle n'est pas reconduite, la liste n'ayant aucun élu.

OuvragesModifier

  • Avec Christian Picquet et Sylvia Zappi, Le Trostsko et la Coco : entretiens par Sylvia Zappi, Paris, Arcane 17, coll. « Écrits politiques : reconstruisons la gauche » (no 1), , 131 p. (ISBN 978-2-918721-04-8).
  • Pour une gauche décomplexée : lettre ouverte à Éric, Sandrine, Jordi, Maryse, Julien, Jeff et tous les artisans du Front de gauche, Paris, Arcane 17, coll. « Franc-tireur », , 88 p. (ISBN 978-2-918721-21-5).
  • Mortelles primaires, Paris, Arcane 17, coll. « Nouvelles noires », , 280 p. (ISBN 9782918721567)
  • Sous les pavés, la rage, Paris, Arcane 17, coll. « Nouvelles noires », , 251 p. (ISBN 9782918721710)
  • Bruxelles ne répond plus, Paris, Arcane 17, , 103 p. (ISBN 978-2-918721-74-1)
  • Catalans, Paris, Arcane 17, coll. « Nouvelles noires », , 180 p. (ISBN 9782918721796)

Notes et référencesModifier

  1. « Déambulation littéraire nocturne avec Arcane 17 », sur nrpyrenees.fr (consulté le 6 septembre 2020)
  2. « La future enseignante MARIE-PIERRE VIEU, 32 ans, au PC depuis 1986 », sur Le Parisien, .
  3. a b c et d Loris Boichot, «  Chaises musicales entre Paris et Strasbourg : qui sont les quatre nouveaux eurodéputés ?  », sur Le Figaro, .
  4. a et b Doriane, « Biographie de Marie-Pierre VIEU », sur l'Humanité, (consulté le 27 juillet 2017).
  5. Philippe Poisson, « 371 – Marie-Pierre Vieu-Martin, directrice des Éditions Arcane 17 », sur Criminocorpus (consulté le 6 septembre 2020)
  6. « Résultats des élections législatives 2007 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 19 août 2017).
  7. « Résultats des élections législatives 2012 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 19 août 2017).
  8. « Résultats des élections législatives 2017 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 19 août 2017).
  9. « Mélenchon élu, Marie-Pierre Vieu députée européenne », sur La Dépêche du Midi, .
  10. « Marie-Pierre Vieu, nouvelle députée européenne », sur La Dépêche du Midi, .
  11. « Marie-Pierre Vieu », sur la base de données des députés au Parlement européen.
  12. « Services publics. « Opposer une expertise de terrain aux rengaines libérales » », sur L'Humanité, (consulté le 6 septembre 2020)
  13. « Marie-Pierre Vieu : « On n’est pas sortis du franquisme » », sur L'Humanité, (consulté le 6 septembre 2020).

Liens externesModifier